En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Emploi

Offres d'emplois

Le Conseil départemental de l'Essonne propose des opportunités au sein de ses différentes directions et services. Découvrez nos offres d'emploi !

Attention

La majorité des postes à pourvoir au sein des services du Conseil départemental est exclusivement ouverte aux titulaires des différentes fonctions publiques (fonctionnaires). Le recours à du personnel non-titulaire est exceptionnel ou ponctuel et n'est autorisé que dans des cas limités.

Toutes les offres

Candidature spontanée

Postuler au Conseil départemental

Vous êtes déjà fonctionnaire

Vous êtes fonctionnaire territorial

Vous pouvez postuler sur les postes proposés, si vous êtes retenu, vous ferez une demande de mutation auprès de votre collectivité d'origine.

Vous êtes fonctionnaire d'État ou hospitalier

Vous pouvez postuler sur les postes proposés, si vous êtes retenu, vous ferez une demande de détachement auprès de votre administration d'origine. Vous devez être titulaire et en position d'activité.


Vous avez réussi un concours

Vous êtes sur liste d'aptitude : il vous revient de postuler auprès d'une collectivité (région, département, communes, établissements publics). Vous serez stagiaire pendant un an, et bénéficierez d'une période de formation.



Vous n'êtes pas fonctionnaire ni détenteur d'un concours d'accès

Vous pouvez être recruté à titre de non titulaire en faisant acte de candidature. Les modalités de recrutement varient en fonction de votre métier et de votre expérience.

Des recrutements d'agents non titulaires sont autorisés dans les cas suivants :

  • remplacement d'un fonctionnaire indisponible en raison d'un congé de maladie, maternité;
  • impossibilité provisoire de pourvoir un poste par le recrutement d'un fonctionnaire;
  • besoin occasionnel ou besoin saisonnier de renfort dans les services;
  • besoin spécifique des services ou nature particulière des fonctions à accomplir pour des emplois du niveau de catégorie A.

Le recrutement d'un agent non titulaire est toujours à durée déterminée.

Intégrer la fonction publique

Pour accéder à la fonction publique territoriale

On accède à la fonction publique territoriale par concours. Des conditions sont requises pour s'y présenter : conditions de titres et de diplômes, de nationalité, de garanties civiques et morales, d'aptitudes physiques et d'âge.

La réussite au concours ne vaut pas recrutement ; le lauréat du concours est inscrit sur une liste d'aptitude pendant un an, durée renouvelable deux fois à la demande de l'intéressé. Durant cette période, il doit trouver un emploi dans une collectivité locale.

Les concours de la fonction publique territoriale sont organisés soit par le CNFPT, soit par les centres de gestion départementaux.

Trois catégories existent, en fonction du niveau de diplôme requis pour le concours :

  • catégorie A : niveau Bac+3 ou plus ;
  • catégorie B : niveau Bac ou plus ;
  • catégorie C : niveau inférieur au Baccalauréat.

Vous pouvez accéder aux dates de concours, et autres renseignements sur la fonction publique territoriale sur les sites cnfpt.fr et uncdg.com.

Par dérogation et pour une durée limitée, vous pouvez être recruté à titre de non-titulaire en faisant acte de candidature. Les modalités de recrutement varient en fonction de votre métier et de votre expérience.

Des recrutements d'agents non titulaires sont autorisés dans les cas suivants :

  • remplacement d'un fonctionnaire indisponible en raison d'un congé de maladie, maternité ;
  • impossibilité de pourvoir un poste par le recrutement d'un fonctionnaire ;
  • besoin occasionnel ou besoin saisonnier de renfort dans les services ;
  • Besoin spécifique des services ou nature particulière des fonctions à accomplir pour des emplois du niveau de catégorie A.

     

En complément

Pour accéder aux fonction publique de l'État et hospitalière

La fonction publique

Organisation de la fonction publique

En France, 5.2 millions de personnes travaillent dans les trois fonctions publiques :

  • la fonction publique de l'État (2 307 000 agents) ;
  • la fonction publique territoriale (1 811 000 agents) ;
  • la fonction publique hospitalière (1 110 000 agents).
La fonction publique territoriale comprend :
  • 1 811 000 agents au service de la population, oeuvrant au sein des 27 conseils régionaux, des 101 conseils départementaux, des 36 683 communes et leurs établissements publics et des offices HLM ;
  • 250 métiers répartis en 59 cadres d'emplois et 8 filières (administrative, technique, culturelle, sportive, sanitaire et sociale, animation, police municipale).


Au sein de ces filières, les emplois sont répartis en trois catégories hiérarchiques :

  • la catégorie A : fonctions de direction et de conception. Ces recrutements s'effectuent au niveau licence. Il s'agit de la catégorie "cadre" ;
  • la catégorie B : fonctions d'application. Le recrutement s'effectue soit au niveau du baccalauréat, soit avec une qualification spécifique de deux années après le baccalauréat. Les agents de catégorie B sont des "cadres intermédiaires" ;
  • la catégorie C : fonctions d'exécution spécialisées ou non. Le recrutement s'opère sans niveau de diplôme requis.

Stages

Chaque année, le Département de l’Essonne accueille, au sein de ses différents services, de nombreux stagiaires, quel que soit leur niveau de formation ou d’études.

La réglementation

Il correspond à une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel au cours de laquelle le stagiaire acquiert des compétences professionnelles qui mettent en œuvre les acquis de sa formation en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’une certification.

Le stage ne peut pas avoir pour objet l’exécution d’une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent de l’entreprise, de l’administration publique, de l’association ou de tout autre organisme d’accueil.

Le stagiare voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d’enseignement et approuvées par l’organisme d’accueil.

La convention

Qu’ils soient obligatoires ou non, les stages doivent faire l’objet d’une convention conclue entre le stagiaire, l’entreprise d’accueil et l’établissement d’enseignement et être intégrés à un cursus pédagogique.

La convention de stage, signée précise notamment :

  • la définition des activités confiées au stagiaire,
  • les dates de début et de fin du stage,
  • la durée hebdomadaire de présence,
  • les conditions d'encadrement du stagiaire,
  • la gratification (voir plus bas),
  • les conditions de délivrance d'une attestation de stage
  • les conditions de suspension et de résiliation du stage,
  • les conditions dans lesquelles le stagiaire est autorisé à s'absenter, notamment dans le cadre d'obligations attestées par l'établissement d'enseignement

 

La gratification

Depuis la loi du 22 juillet 2013 (dite loi Fioraso, n°2013-660), le versement de la gratification est devenu obligatoire pour les collectivités accueillant des stagiaires de l’enseignement supérieur sur une période supérieure à 2 mois, consécutifs ou pas.

Stages et…Stagiaires : la position délibérément favorable du Conseil Départemental de l’Essonne

Un engagement volontariste et fort du Département soutient et assoit la culture d’accueil du stagiaire au sein des services départementaux tout en valorisant cet apport dans le cadre de l’action de la collectivité :

  • Versement d’une gratification aux stagiaires de l’enseignement supérieur accueillis au sein des services départementaux, pour les stages dont la durée est supérieure à 2 mois consécutifs ou non, soit l’équivalent de 44 jours (sur la base de 7 heures par jours) minimum de présence effective sur une année scolaire ou universitaire.
    Son montant horaire est fixé à 13,75% du plafond horaire de la sécurité sociale (qui varie chaque année) et à partir du 1er septembre 2015 à 15% du plafond horaire.
  • Assurance d’effectuer un stage d'observation ou une mission adapté-e à votre profil, qui concilie vos attentes et les besoins due la collectivité et vous permettra de découvrir les métiers et l’organisation d’une collectivité territoriale, d’acquérir une première expérience en milieu professionnel
  • Accueil privilégié des stagiaires afin de poursuivre et consolider l'engagement de la collectivité, notamment en matière d'insertion professionnelle des jeunes, avec des conditions de travail avantageuses telles que :
    Le remboursement des frais de mission aux stagiaires, l'accès au restaurant inter-administratif, l’autorisation d'absence pour les évènements familiaux ou vie civique, l'octroi de 2,5 jours d'autorisation d'absence pour les stagiaires gratifiés.