Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
88 vues

Le Conseil général

Relations internationales

Vue d'enfants au Mali
Le Conseil général entretient une relation privilégiée avec plusieurs collectivités du Mali.

Haïti, Guyane, Chine, Europe... Ce ne sont pas que des idées de voyages mais bel et bien les différentes zones avec lesquelles l'Essonne échange. En effet, parce que l'International est devenu essentiel pour le développement local, le Conseil général de l'Essonne mène des actions au-delà  de ses frontières.

La politique européenne et internationale mise en œuvre par le Département souhaite répondre aux enjeux de développement social et économique de manière originale. Dans un contexte international en mutation, cet engagement est essentiel et s'articule autour de trois grands volets : la coopération décentralisée, une implantation économique en Chine et un partenariat actif avec l'Europe.

Plus concrètement, la coopération décentralisée se traduit d'abord par une politique de soutien apporté à  plusieurs régions du monde. C'est le cas notamment du Mali avec qui l'Essonne entretient des relations privilégiées. En effet, une collaboration ancienne avec le pays a été créée afin d'établir un échange dans les domaines de la culture, du développement économique et social, de l'éducation et de l'environnement.

Le réseau de coopération soutenu par la collectivité, apparaît vraiment comme une possibilité d'améliorer l'efficacité des activités d'appui institutionnel existantes, via l'échange d'expériences et de mutualiser les ressources humaines et financières pour ambitionner des projets de plus grande ampleur. En tant que tête de réseau, le Conseil général met à  la disposition des acteurs essonniens engagés un centre de ressources de la solidarité internationale (CRESI) où de nombreux outils pratiques ont été élaborés pour les aider à  réaliser leurs projets.

Mais la politique de soutien du Conseil général intervient également lors de catastrophes humaines ou climatiques. Dernière action en date, une aide d'urgence à  Haïti, tout comme en 2004 lors du tsunami en Thaïlande.

Autre axe des relations internationales : le développement économique. Compte tenu de ses atouts en matière de recherche et avec la présence de 3 pôles de compétitivité sur son territoire, l'Essonne a souhaité une présence stratégique en Chine. Une antenne complète s'est donc implantée dans la ville de Wuhan, province du Hubei, afin de développer des synergies économiques dans le domaine des hautes technologies.

Enfin, de par sa position, le Conseil général travaille avec l'Union européenne. Il a donc créé en son sein une mission Europe qui lui permet de solliciter les fonds nécessaires pour mener à  bien des projets comme Climate, Cinessonne...

Et depuis peu, cette mission s'ouvre au conseil et à  l'expertise des collectivités et associations du territoire souhaitant mener des projets européens. 

 

Chiffres clés :

- 880 000 euros alloués à  la coopération décentralisée

- 568 500 euros sont affectés aux subventions, 14 jours de formation par an et une base documentaire mise à  disposition des acteurs de la coopération internationale