En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte

Le Conseil départemental

Les politiques complémentaires

Le Conseil départemental a la possibilité d'initier des politiques locales complémentaires définies par la loi. En Essonne, il se mobilise particulièrement en faveur de l'amélioration de la vie quotidienne des Essonniens.

Vue du bâtiment principal du Conseil général


Au-delà des domaines de compétences obligatoires qui lui ont été confiés par la Loi, le Conseil départemental peut mettre en place un certain nombre de politiques locales complémentaires encadrées par la loi NOTRe du 7 août 2015. L'objectif est de répondre aux besoins spécifiques des Essonniens et du territoire.

Adapter son intervention à la dynamique de l'Essonne

Le niveau d'intervention départemental permet de combiner à la fois la connaissance fine des besoins des habitants, du "terrain" et le recul suffisant pour les gérer avec efficacité. C'est le meilleur échelon pour procéder à une péréquation financière qui permet de réduire les inégalités territoriales et de faire vivre la solidarité.

C'est la raison pour laquelle le Conseil départemental de l'Essonne conduit son action en partenariat permanent avec l'État, les autres collectivités territoriales (communes, structures intercommunales, départements voisins, région Île-de-France), et les associations locales. Il est le principal soutien financier des collectivités locales du territoire.

Les politiques volontaristes ou complémentaires concernent notamment :

  • Les aides aux collectivités
  • Les aides aux associations (culture, sport)
  • Le soutien à l'emploi local
  • Le logement
  • La jeunesse
  • L'environnement et la protection du patrimoine naturel (eau...)