Les prises en charge

Notre département propose plusieurs possibilités de prises en charge que ce soit à domicile, en établissement ou en accueil de jour. Ces prises en charge peuvent varier en fonction de l’état du patient.

Prise en charge au domicile

Le malade peut bénéficier de toutes les aides classiques existantes dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées (APA ; SAAD ..) et d’aides plus spécifiques :

Contact


Les Équipes spécialisées Alzheimer à domicile (ESA)

Ces équipes spécialisées sont destinées aux personnes à un stade léger ou modéré de la maladie et souhaitant rester à domicile. Sur prescription médicale uniquement, 15 séances sont réalisées au domicile du patient par des professionnels.

Ces derniers sont formés pour permettre au patient de maintenir son autonomie le plus longtemps possible dans les meilleures conditions, de réduire ses différents symptômes ou troubles (fugues, agressivité, déambulation,...) par des moyens non médicamenteux. Le département est actuellement entièrement couvert par de tels dispositifs, portés par des services de soins infirmiers à domicile pour la plupart. Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.


Prise en charge ponctuelle

Deux alternatives existent au placement définitif en établissement :


L'hôpital de jour gériatrique

Il assure une prise en charge d’une ou plusieurs journées par semaine, pendant une période limitée afin d’ajuster le traitement ou pour mettre en place des soins spécifiques. Le patient ne passe donc pas la nuit à l'hôpital. Le séjour en hôpital de jour, prescrit pour une durée limitée, peut se poursuivre par un accueil de jour.

 

Les hôpitaux de jour en Essonne

L'accueil de jour

Cet accueil en faveur des malades d’Alzheimer ou de troubles apparentés offre à ces personnes la possibilité de sortir de chez elles, de pratiquer, deux à trois jours par semaine, des activités aux objectifs souvent thérapeutiques.
>> Pour connaître les accueils de jour en Essonne, cliquez ici.

Les personnes accueillies bénéficient de prises en charge financières par l’APA ou si cette dernière n’est pas suffisante, une aide facultative est attribuée par le Conseil départemental d’un montant variant selon l’établissement d’accueil. Pour l’obtenir, en parler au travailleur social qui a élaboré votre plan d’aide.


Prise en charge en établissement

Quand le maintien à domicile, en permanence n’est plus possible, les personnes peuvent faire le choix d’être accueillies dans des unités de vie Alzheimer qui permettent de les prendre en charge de manière optimale. 


Il existe également des possibilités de prise en charge ponctuelles (accueil de jour...). Elles sont détaillées ci-dessous.