En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Foujita: A new setting for the Maison-Atelier

La Maison-atelier de Villiers-le-Bâcle dévoile l’univers intime de Foujita, "maître du trait", artiste phare franco-japonais des années 1920. Ce lieu est une contribution originale à l’offre culturelle du plateau de Saclay. Sa fréquentation est en hausse, son potentiel touristique remarquable. Le mécénat permettra de conserver ce patrimoine d’intérêt.

©Fondation Foujita/ADAGP Paris 2018

 

Élargir les horizons en 2018

Pour le cinquantenaire du décès de l’artiste, le Département de l’Essonne a souhaité mettre en valeur ce site pour en renforcer le rayonnement culturel. Outre le rapatriement des cinq œuvres majeures, qui viendront enrichir un nouvel espace d’exposition et l’acquisition d’autres œuvres pour compléter les collections, la maison-atelier sera confortée grâce à une campagne de restauration.Cette dernière permettra de pallier les désordres structurels importants dont souffrent les lieux.

Le mécénat permettra la création d’un espace d'exposition, de médiation et d'accueil de 350 m², la recomposition du jardin et d'un théâtre de verdure*.

Les travaux prévus fin 2018, présentent une dépense d‘investissement de 3 millions d'euros.

Aidez-nous à préserver ce bijou en devenant mécène de l'univers intime du maître du trait.

 *Nous consulter pour le détail des projets

Les mécènes peuvent envoyer leurs dons par courrier en remplissant le bon de souscription [pdf] accompagné du règlement à l’adresse suivante : Fondation du Patrimoine, délégation Île-de-France, 8 passage du Moulinet 75013.Ou faire leurs dons en ligne en cliquant sur le bouton ci-dessous : 

 

Maison-atelier Foujita : le vœu de l’artiste exaucé

Fançais d’origine japonaise, Léonard Tsuguharu Foujita (1886-1968) est un des plus célèbres artistes de l’École de Paris, tant par son art que par son sens de la fête ou ses liens d’amitié avec Picasso, Modigliani, Soutine, Chagall. Il incarne l’image du dandy des Années folles.

En 1960, il acquiert une petite maison du XVIIIe siècle, située à Villiers-le-Bâcle et la transforme pour en faire sa résidence-atelier. Elle sera sa dernière demeure.

En 1991, sa veuve, Kimiyo Foujita en fait don au département de l'Essonne, qui a exaucé le vœu de l’artiste en permettant la conservation et l’ouverture au public de ce lieu de culture unique en Ile-de-France, trait d’union entre l’Orient et l’Occident.

L’empreinte d’un génie aux multiples talents

La Maison-atelier de Foujita, protégée au titre des Monuments Historiques, offre un aperçu de l’œuvre de l’artiste, notamment une grande peinture murale, travail préparatoire au décor de la Chapelle Notre-Dame-de la Paix, à Reims.

Labellisée "Maison des Illustres", cette demeure, avec son jardin, ses pièces d’habitation au décor singulier, choisi ou réalisé par Foujita, et son atelier, invite à pénétrer dans l’univers d’un l’artiste aux multiples facettes, peintre, graveur, illustrateur, céramiste, photographe, couturier…

 

 

© Fondation Foujita / ADAGP

Date of donation to the Essonne Department: 1991
Classified Monument Historique
Labelled Maison des Illustres
Location of the Maison-Atelier: Villiers-le-Bâcle (northwest of the Essonne)

For more information,
contact:
Fanny Malvezin
Cabinet du Président
Département de l'Essonne
Email: mecenat(at)cd-essonne.fr 
Tel. +33 1 77 58 12 60

©Fondation Foujita/ADAGP Paris 2018