Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Le fer de lance du disque essonnien

Publié le : 24.10.2017, dernière mise à jour : 25.10.2017

Pauline Pousse est la spécialiste essonnienne du lancer de disque. Licenciée du club Athlé 91, elle a mis sa carrière entre parenthèse pour se consacrer à ce sport. Stratégie payante. La jeune femme est partie à Rio en 2016 avant de décrocher l’argent au meeting de Montgeron en 2017. Portrait.

Pauline Pousse s'est distinguée au meeting international de Montgeron 2017©DR

Le rite est immuable. Chaque matin, six jours sur sept, Pauline Pousse répète ses gammes aux côtés de son entraîneur. "En 2016, j’ai mis de côté mon métier de kinésithérapeute pour me consacrer à 100% à mon sport", explique la lanceuse de disque de 30 ans.

Licenciée au club Athlé 91, elle y côtoie d'autres athlètes de haut niveau comme Sadik Mikhou, spécialiste du 1500 mètres, ou encore la sprinteuse Floriane Gnafoua.

Deuxième performance française

Cet investissement total n’a pas tardé à porter ses fruits : Pauline Pousse a amélioré son record personnel de près de trois mètres, avec un lancer à 62,68 mètres. Soit la deuxième meilleure performance française, derrière la star du disque Mélina Robert-Michon.

Coup double, puisque ce lancer record lui a ouvert les portes des Jeux olympiques de Rio, à l’été 2016, où elle échoue aux portes de la finale. "Les Jeux, c’est le Graal de tout sportif, un rêve qui s’est réalisé", raconte-t-elle du haut de son mètre 84.

Au printemps dernier, c’est au meeting international de Montgeron que la championne a brillé, en montant sur la deuxième marche du podium. Comme de nombreux sportifs essonniens de haut niveau, Pauline Pousse était soutenue par le Département.

En complément

Aussi sur le web

Le site du club Athlé91

Dernières actus

Musée

Vidéo: envie de photo ?

La fin de l’hiver approche et alors que les journées rallongent, votre appareil photo, du coin de l’objectif, vous supplie de lui faire profiter de cette lumière quasi printanière. Vous seriez alors bien inspiré de faire un saut au musée français de...

Sports

Objectif JO

À 16 ans, Vincent Leroux passe 10 heures par semaine sur la Seine à bord de son aviron. Le Montgeronnais est affilié au club nautique de Draveil et a déjà décroché le titre de champion de France d’aviron en 2018. Un bon coup de rame qui pourrait bien...