Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
181 vues

Education Jeunesse

Etudier à  l'étranger

Chaque année, le Conseil général attribue des aides aux étudiants essonniens qui souhaitent effectuer un stage ou une partie de leur cursus à l'étranger. Découvrez en détail ce dispositif.

Vue d'une boussole sur une carte

Passer quelques mois ou une année à l'étranger... Depuis la mise en place de programmes d'échanges universitaires du type Erasmus - rendus célèbres entre autres par le film "L'Auberge espagnole" de Cédric Klapisch -, l'idée séduit de plus en plus d'étudiants. En tête de leurs motivations, la maîtrise d'une langue étrangère, véritable atout à faire valoir sur un CV. Mais aussi la découverte d'une nouvelle culture, d'un autre pays, les rencontres humaines... Autant de raisons valables qui poussent les jeunes à s'exiler provisoirement à l'étranger.

En Essonne, le Conseil général apporte son soutien à ces étudiants en quête de nouveaux horizons. Depuis 2004, le Département accorde des aides à la mobilité internationale aux étudiants des deux universités essonniennes répondant aux critères d'éligibilité suivants :

 

  • Justifier d'un foyer fiscal essonnien
  • Réaliser dans ce pays une formation ou un stage validant une partie du cursus universitaire
  • Être inscrit, pendant le séjour à l'étranger, à l'université d'Evry Val d'Essonne ou à l'université Paris Sud 11 (tout site géographique) dans une formation de niveau Bac +5 (M1, M2) à Bac +8 (Doctorat) (Hors apprentissage et alternance).

 

• Pour la prise en charge des mobilités internationales des étudiants en Master :

 

  • Sont éligibles les séjours pour études ou stages s’inscrivant dans le cadre d’un cursus d’études et dont le sujet est en lien avec les trois filières technologiques d’excellence du Département, à savoir l’optique et les technologies de l’information et de la communication, la génomique et les biotechnologies et enfin les éco-activités.
  • La période de formation effective à l’étranger doit être d’une durée minimale de deux mois et d’une durée maximale de 10 mois consécutifs. Toutes les destinations sont acceptées.
  • L'aide départementale est fixe, forfaitaire et non cumulable. Son montant mensuel est établi à 400 euros.

 

• Pour la prise en charge des mobilités internationales des étudiants en Doctorat :

 

  • Sont éligibles les séjours de recherche et les séjours effectués dans le cadre de colloque/congrès où le doctorant présente ses travaux de recherche, quelle qu'en soit la durée, et réalisés dans le cadre d’une thèse (en co-tutelle internationale ou non). La sélection des dossiers est individualisée et se fait sur l'adéquation du projet de l'étudiant aux thématiques de recherche soutenues par le Département.
  • L'aide départementale vient en complément du financement apporté par l'Université (via école doctorale, laboratoire..). Cet accompagnement financier départemental s'élève à 200 euros par mois maximum par séjour et dans la limite de 50% des dépenses réalisées, y compris les séjours pour lesquels la durée est inférieure à 1 mois.

 

A noter toutefois :

• Une subvention de fonctionnement de 100 000 euros a été attribuée, au titre de l'année universitaire 2011/2012, au bénéfice de chacune des deux universités essonniennes. Cette enveloppe budgétaire sera revue chaque année en fonction de l'évolution et de l'évaluation du dispositif.

• L'octroi des aides départementales se fait par l'intermédiaire des universités d'origine. Ce sont ensuite les services des relations internationales des deux établissements qui instruisent les dossiers et répartissent l’aide départementale entre les étudiants.

En chiffres

- Depuis son lancement en 2004, ce sont 619 étudiants essonniens qui ont bénéficié de l’aide à la mobilité internationale dont 93 en 2010.

- Le budget consacré à ce dispositif s’est élevé entre 2004 et 2011 à près de 1 800 000 €.

Contact

- Service des relations internationales de l'université Evry Val d'Essonne :
01 69 47 71 76

- Direction des relations internationales de l'université Paris Sud 11 :
01 69 15 30 84/85/86

- Service de la coopération décentralisée et des relations internationales du Conseil général de l'Essonne :
01 69 21 96 20