Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
738 vues

Education Jeunesse

Collèges

Placée au coeur de l’action départementale, la politique éducative du Conseil général vise à la réussite de tous les collégiens du département. Il s’agit de l’une de ses compétences obligatoires au même titre que ses missions dans le domaine social.

Cour d'un collège

Un cadre d’apprentissage de qualité

Le Département est en charge du patrimoine immobilier ainsi que des équipements (véhicules, mobilier, matériel informatique…). Il finance aussi le fonctionnement des collèges à hauteur de 19.3 M€ par an (chiffres 2013). Depuis 2004, il est également compétent pour déterminer la zone géographique de recrutement des collèges et assure les missions d’accueil, de restauration, d’hébergement, d’entretien général et technique des collèges. Son autorité s’exerce sur le personnel technique, ouvrier et de service (TOS) qui a rejoint le département entre 2007 et 2009.
 

La restauration et les transports au cœur de l’action départementale

80 % des collégiens essonniens sont demi-pensionnaires, soit le taux le plus important des départements franciliens. C’est pourquoi le Conseil général porte un intérêt particulier aux temps des repas. L’introduction de produits bios dans les restaurants scolaires et la sensibilisation des élèves aux enjeux d’une nutrition saine avec le dispositif "Petits déjeuners au collège" vont dans ce sens. Une politique tarifaire plus juste pour les familles permet un accès à une alimentation de qualité pour tous.

Dans le domaine des transports scolaires, le Conseil général prend en charge près de 90 % des coûts liés aux trajets sur circuits spéciaux (non couverts par des lignes régulières) en partenariat avec le Syndicat des transports d’Ile-de-France. 18 000 élèves essonniens dont 1 400 personnes en situation de handicap bénéficient de cette aide irremplaçable pour la qualité de vie des élèves.

S’ouvrir au monde

Fort de ces missions, le Conseil général de l’Essonne, a développé également des actions complémentaires dans le champ éducatif bien au-delà des compétences obligatoires. Il initie depuis 2012 des actions nouvelles en faveur de la réussite des collégiens (Réussir sa 6ème, plateforme de stage pour les 3èmes,…) et intervient ainsi sur tous les temps de l’élève de la 6e à la 3e. A travers ses dispositifs "Mieux se former au collège", "Collège au cinéma" et "Collégien citoyen", il contribue à faire du collège, un lieu d’épanouissement culturel et intellectuel pendant et en dehors des temps scolaires pour toutes les classes du collège.

Enfin, il s’est engagé dans le déploiement d’une politique numérique ambitieuse axée notamment sur les espaces numériques de travail (ENT en 2012) et la mise à disposition de supports innovants (Numériclé91 depuis 2011 et tablettes numériques en 2013).