En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Une deuxième chance

Publié le : 30.11.2016, dernière mise à jour : 20.02.2017

À Ris-Orangis et aux Ulis, l'école de la deuxième chance offre aux jeunes sans diplôme ni qualification de se réinsérer dans un parcours professionnel. 80 % d'entre eux décrochent un CDI à l'issue de leur stage.

Des élèves de l'e2c

Des élèves de l'e2c

Dès l’entrée, l'ambiance des lieux dégage une grande sérénité. Ici, pas de cohue dans des couloirs bordés de salles de classe, mais un espace de convivialité abritant six salles de formation et une salle d’activités libres où des ordinateurs et de la documentation sont mis à la disposition des stagiaires.

S'adapter à l'individu

Depuis près de treize ans, l’école de la 2e chance (e2c) en Essonne reçoit gratuitement des jeunes de 18 à 25 ans, sans diplôme ni qualification, avec l’objectif de les réinsérer dans un parcours professionnel. Après une première phase de test, chaque groupe d’une douzaine de stagiaires est encadré par l’un des huit formateurs-référents qualifiés. Pour le directeur Dominique Dujardin, le travail en groupe est essentiel car "le principal problème du jeune qui arrive ici, c’est son image de soi. Voir qu’il y a d’autres jeunes qui sont dans des situations analogues peut le rassurer".


Pour autant, l’accent est aussi mis sur l’individualisation pour mieux construire chaque projet avec l’adhésion du stagiaire. Malika, formatrice à l’e2c depuis cinq ans, précise : "On reçoit des groupes mais il faut s’adapter à des individus. C’est la relation particulière entre le stagiaire et le formateur qui fait que l’on avance sur un objectif".

À 20 ans et après plusieurs expériences sans succès, Cindy arrive au terme de son cursus à l’e2c, en moyenne 1 400 heures en alternance réparties sur dix mois. Elle va bientôt débuter une formation d’animatrice et se réjouit de l’approche des formateurs qui lui a permis "de mieux me connaître et de me guider dans mon projet professionnel".

80% de CDI

Avec le soutien financier du Département, l’e2c a pu accueillir près de 300 stagiaires en 2015 sur ses deux sites de Ris-Orangis et de Courtaboeuf aux Ulis pour un taux de sorties positives de 80% (emploi stabilisé ou formation qualifiante). Mieux encore, une enquête menée auprès des stagiaires ayant fréquenté l’école depuis plus de cinq ans montre que 90% d’entre eux ont un emploi stable, dont 80% en CDI.

En complément

Aussi sur le web

http://www.e2c-essonne.org

Dernières actus

Collèges

À la recherche du premier stage

Première expérience avec le monde professionnel, le stage d’observation de 3e n’est pas toujours simple à trouver. Stage3e.essonne.fr, la plateforme en ligne du Département, met directement en relation élèves et employeurs, tout en proposant de...

Collèges

Du bon et du bio dans les assiettes

Aux quatre coins de l’Essonne, le Département veille au bien être des collégiens. Dans les cantines, les chefs de cuisine proposent des plats équilibrés, appétissants, dans lesquels le bio et le local ont toute leur place. La chasse au gaspillage est...