Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Modernisation au menu

Publié le : 23.11.2016, dernière mise à jour : 20.02.2017

À Soisy-sur-Seine, le collège de l’Ermitage offre un self plus confortable et plus performant. Machine de distribution, nouveaux équipements réfrigérés, mobilier flambant neuf, tri sélectif… Il facilite la vie des élèves et des personnels.

Self du collège l'Ermitage à Soisy-sur-Seine ©DR

Self du collège l'Ermitage à Soisy-sur-Seine ©DR

Il est 11h30 quand la nouvelle ligne de self du collège l’Ermitage reçoit ses premiers élèves. Sous l’œil de Mme Féron, adjointe-gestionnaire chargée de l’intendance, les élèves insèrent leur carte dans la machine de distribution des plateaux dont le compteur permet d’évaluer en temps réel les effectifs restant à servir. Depuis son installation en février 2016, Élisabeth et ses camarades ont quant à eux constaté un temps de passage considérablement réduit. 

Equipements aux normes

Au menu à midi : cuisse de pintade, sauce champignons et gratin de topinambours. L’ensemble a été préparé en cuisine à partir d’un maximum de produits frais issus de l’agriculture biologique. De plus, grâce aux nouveaux équipements réfrigérés, les 470 demi-pensionnaires, les personnels et les enseignants ont dorénavant plus de choix, avec deux entrées et une grande variété de desserts (fromage, fruits, laitages, etc.).

Pour Mme Khayat, lauréate 2016 du Concours des équipes de cuisine des collèges en Essonne, “chaque chose a désormais sa place et notre matériel réfrigéré est aux normes”, grâce notamment aux 33 000 euros que le Département a investi dans ces travaux. Dans la salle de restauration, les élèves disposent par ailleurs depuis l’an dernier d’un nouveau mobilier. Plus coloré, il est composé de 37 tables rectangulaires ou rondes et plus de deux cents chaises. 

Gestion des déchets

L’espace de décharge a aussi fait l’objet d’une rénovation avec l’installation d’un nouveau lave-vaisselle. Le Conseil départemental a également financé une table de tri associée à un composteur (4 500 euros). Après une campagne de sensibilisation, les élèves sont responsa-bilisés dans la gestion des déchets alimentaires à l’image d’Esteban : “Le tri, c’est très bien, ça permet de recycler plein de choses et de moins gâcher !”

La principale, Mme Gantelet, se montre satisfaite : “La pause du déjeuner est un moment particulier dans la vie de l’établissement et ces aménagements nous facilitent la vie.” D’autres améliorations sont attendues, comme l’insonorisation de la salle.

Dernières actus

Collèges

Les collèges mobilisés pour accueillir les enfants de soignants

De nombreux agents du Conseil départemental se sont mobilisés dans le cadre du plan de continuité d’activité ou se sont portés volontaires pour assurer la continuité du service public. C’est le cas de Sylvie Lauret qui assure l’entretien du collège...

Solidarité

Un chef de cuisine solidaire

En temps normal, Fabrice Grimaux est chef de cuisine au Collège Saint-Exupéry à Marolles-en-Hurepoix. Depuis la fermeture des collèges, il s’est porté volontaire au sein d’un Ehpad. Il nous raconte son expérience et pourquoi son engagement solidaire...