En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Le collège Guinette en quête d’une seconde jeunesse

Publié le : 14.09.2016, dernière mise à jour : 20.02.2017

Pour ses 40 ans, le collège Guinette d’Étampes s’offre une nouvelle vie. Le Conseil départemental a approuvé la rénovation totale du bâtiment, dont les travaux commenceront en 2018. Montant de l’opération : 10,41 millions d’euros en partie financés par la banque européenne d’investissement.

Le collège Guinette d'Étampes ©DR

Le collège Guinette d'Étampes ©DR

40 ans est-il l’âge de la maturité ou d’une nouvelle jeunesse ? Pour le collège Guinette, construit en 1975 dans le quartier éponyme d’Étampes, ce sera celui d’une rénovation totale. Du hall d’accueil aux salles de cours, en passant par la demi-pension et la cour de récréation, le Conseil départemental a approuvé un vaste programme de restructuration et d’extension le 30 mai dernier, d’un montant record de 10,41 millions d’euros. 

Poussée démographique

En quatre décennies, de nombreuses générations de collégiens se sont succédées dans l’établissement et les défaillances se sont accumulées : réseau de chauffage ancien, performances thermiques faibles, pas d’ascenseur, archives dispersées, salle de musique non isolée acoustiquement, sanitaires vétustes, préau exigu…

Le collège n’est de surcroît plus adapté à l’augmentation du nombre de collégiens attendue sur Étampes. “À l’horizon 2020, les prévisions d’évolution des effectifs annoncent 700 élèves, contre 613 à la rentrée 2015”, annonce Caroline Parâtre, vice-présidente du Conseil départemental déléguée à l’éducation et aux collèges.

Le programme voté par l’Assemblée départementale prévoit donc de répondre à cette poussée démographique tout en améliorant l’état général de l’établissement. De nombreuses améliorations sont programmées telle que la construction d’une extension de 250 m² (soit trois salles de classes supplémentaires), l’installation d’un ascenseur pour l’accessibilité aux personnes handicapées, l’aménagement d’un pôle “permanence, aide aux devoirs, suivi éducatif, vie collégienne et activités vie quotidienne”, l’agrandissement des sanitaires et du préau, la création d’une unité pédagogique spécifique pour les collégiens récemment arrivés en France dont le français n’est pas la langue maternelle, etc. 

Performances énergétiques accrues

“Des travaux d’amélioration énergétique seront aussi réalisés pour rendre les bâtiments plus performants : remplacement des fenêtres, du réseau de chauffage, isolation, réfection complète de l’éclairage…”, précisent les deux conseillers départementaux du canton, Guy Crosnier et Marie-Claire Chambaret.

La consultation de maîtrise d’oeuvre sera lancée à l’automne 2016. Le chantier, prévu sur deux années scolaires, doit démarrer à l’été 2018. Une réflexion est aussi en cours pour rénover le collège Marie Curie.

En complément

Aussi sur essonne.fr

À lire : notre dossier "Rentrée scolaire 2016"

Dernières actus

Collèges

À la recherche du premier stage

Première expérience avec le monde professionnel, le stage d’observation de 3e n’est pas toujours simple à trouver. Stage3e.essonne.fr, la plateforme en ligne du Département, met directement en relation élèves et employeurs, tout en proposant de...

Collèges

Du bon et du bio dans les assiettes

Aux quatre coins de l’Essonne, le Département veille au bien être des collégiens. Dans les cantines, les chefs de cuisine proposent des plats équilibrés, appétissants, dans lesquels le bio et le local ont toute leur place. La chasse au gaspillage est...