En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

La mission locale de Viry-Chatillon sur les ondes !

Publié le : 25.04.2018, dernière mise à jour : 07.05.2018

La webradio est ouverte à tous, animée conjointement par les jeunes et les professionnels de la Mission Locale Nord Essonne à Viry-Chatillon. Son créneau : commenter l’actualité, offrir un espace d’expression libre, de débat et de partage… bref : s’exprimer et mener des actions collectives ! 

Installée en centre-ville de Viry-Chatillon, la webradio Nord-Essonne est depuis septembre 2016 la voix officielle de la mission locale du même nom. Cette structure intercommunale rayonne sur six communes (Athis-Mons, Juvisy, Paray-Vieille-Poste, Viry, Savigny et Morangis) et épaule les jeunes de 16 à 25 ans dans leurs démarches professionnelles et d’insertion. Le choix de cet outil participatif d’expression permet de valoriser l’engagement des jeunes et de faire tomber les clichés.

Un espace d’expression libre et ouvert à tous

"Depuis de nombreuses années, nous travaillons pour que les jeunes puissent s’exprimer et mener des actions collectives aux côtés de leurs conseillers mission locale" explique Cécile Creuze. La jeune femme, conseillère auprès de la mission locale nord Essonne (MLNE) depuis plusieurs années, a pris à bras-le-corps le projet de lancement d’une webradio et confirme que "c’est un outil d’échange et d’interaction parfait qui donne la parole à tous".

Jeunes et professionnels peuvent participer tout autant à l’enregistrement des programmes qu’à leur réalisation (élaboration, enregistrement et montage). Une radio entièrement participative dans laquelle on y trouve des flashs traitant de l’actualité de la mission locale, des Tékitoi (portraits de jeunes présentant leur projet), la chronique "dis-moi directeur" qui permet au responsable de la MLNE de répondre à une question, mais aussi des émissions thématiques sur la santé ou la culture.

Un média d’information de proximité et professionnel

La programmation est calée toutes les deux semaines en conférence de rédaction, avec les jeunes, conseillers et partenaires. "Ces moments, comme les émissions de manière générale, se résument en deux mots : sérieux et convivial" explique Cécile.

Face à la table de mixage et aux gros micros, Bruno Liuzzi assure l’animation et la technique. Il nous explique l’envers du décor. "Nous sommes proches d’un collège et parfois en pleine émission, nous entendons les élèves qui chahutent. Il peut aussi y avoir des rires dans le couloir voire des personnes qui entrent dans le studio. Nous ne pouvons pas arrêter l’émission et donc je m’occupe de masquer au maximum le bruit ambiant". Le bricolage fait partie de l’aventure. "Notre matériel est dit semi-professionnel. En réalité nous pourrions avoir mieux mais nous pourrions également enregistrer avec un téléphone portable." continue Bruno. A l’écoute des podcasts, nous nous rendons compte de la qualité de l’écoute. Pas de doute, nous avons affaire à de vrais passionnés. D’ailleurs, grâce à l’investissement de chacun, la webradio fait partie du réseau radio-actif.fr et le nombre d’abonnés sur Facebook a doublé en 6 mois.

"Nous parlons d’un réel outils pédagogique qui a bouleversé nos pratiques professionnelles. La radio augmente la qualité d’écoute et permet de libérer la parole en plaçant davantage les jeunes au centre de la structure et des actions. De leurs actions ! Il n’y a plus le jeune adulte et son conseiller chacun de son côté du bureau, et cela est bénéfique pour l’insertion des jeunes" conclut Cécile.

Dernières actus

Portrait

Classe mannequin

Dimitri Painçon, modèle atypique. C’est comme cela que se présente sur son blog ce jeune mannequin essonnien de 24 ans atteint de trisomie 21. Défilés, reportages TV… Dimitri vit pleinement son goût pour la mode et démontre avec allant que chacun...

Formation

Secur’route : mini-entreprise, grands projets !

Ils sont stagiaires de la formation professionnelle à l’École de la deuxième chance (e2c) de Ris-Orangis. 12 jeunes qui, en parallèle de leurs études, gèrent leur propre entreprise : "Secur’route". Avec l’aide de l’association Entreprendre pour...