En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Des repas de qualité dans les collèges

Publié le : 22.03.2017, dernière mise à jour : 11.04.2017

Dans le cadre de la gestion des collèges, le Département veille au bien-être des élèves des 100 établissements de son territoire. Une bonne alimentation est alors primordiale et la collectivité améliore sans cesse la qualité des 45 000 repas servis chaque jour aux collégiens. 

Le Département prend soin de l'alimentation de ses collégiens @DR

Le Département prend soin de l'alimentation de ses collégiens @DR

Lorsque l’on est adolescent, l’alimentation c’est cruciale. Depuis la rentrée 2016, le nouveau service de la restauration scolaire du Département améliore constamment la qualité des 45 000 repas servis chaque jour dans les 100 collèges du territoire. 

Alimentation bio, raisonnée, locale

En se rapprochant de structures locales comme le Groupement des agriculteurs bio (Gab) ou la Coopérative agricole bio d’Île-de-France, il offre aux collégiens de plus en plus de produits bios et/ou de proximité mais aussi issus de l’agriculture raisonnée. Aujourd’hui, 10 cuisines centrales s’approvisionnent par exemple en légumes bio locaux et en pain Bio d’IdF®. 27 collèges sont concernés et la démarche tend à se développer dans les cuisines autonomes des 73 autres établissements essonniens. Les élèves devraient ainsi rapidement trouver 20% de bio dans leurs assiettes puis constater une progression de 5% chaque année.

Un travail est par ailleurs mené avec les gestionnaires des collèges pour les inciter à recourir aux achats groupés d’ici janvier 2018. L’objectif est de réduire le coût d’achat des produits et, par l’économie réalisée, d’accéder à des denrées d’encore meilleure qualité. 

Club des chefs et chasse au gaspi

Les chefs des 72 cuisines collectives essonniennes sont bien sûr sollicités pour améliorer les repas. 52 d’entre eux se sont déjà portés volontaires pour participer au "Club des chefs" créé par le service de la restauration scolaire du Département. Grâce à lui, ils échangent leurs bonnes pratiques, visitent des fournisseurs ou des fabricants de matériels, avec toujours dans leur viseur la recherche de qualité. Les chefs y animent également 3 ateliers focalisés sur les produits, la refonte de l’offre alimentaire ou encore la chasse au gaspi.

Sur ce dernier point, le Département mène un important travail en amont des repas et réduit d’un tiers le gaspillage alimentaire. Il élabore pour cela un maximum de menus qui plairont aux collégiens, mais adapte aussi mieux les quantités aux appétits. Enfin, en installant des selfs avec des systèmes de bars à soupes ou à salades et différents îlots, les élèvent deviennent acteurs de leur déjeuner et gâchent moins.

Toutes ces actions ne modifient pas le tarif mis en place par le Conseil départemental en faveur des familles. Chaque repas ne leur coûtera que 4,50 euros au maximum (selon le coefficient appliqué par la Caisse d’allocation familial) au lieu des 8,10 euros initiaux.

Dernières actus

Collèges

À la recherche du premier stage

Première expérience avec le monde professionnel, le stage d’observation de 3e n’est pas toujours simple à trouver. Stage3e.essonne.fr, la plateforme en ligne du Département, met directement en relation élèves et employeurs, tout en proposant de...

Collèges

Du bon et du bio dans les assiettes

Aux quatre coins de l’Essonne, le Département veille au bien être des collégiens. Dans les cantines, les chefs de cuisine proposent des plats équilibrés, appétissants, dans lesquels le bio et le local ont toute leur place. La chasse au gaspillage est...