Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

À table !

Publié le : 21.03.2018, dernière mise à jour : 22.03.2018

Récemment constitué, le club des chefs de cuisine des collèges essonniens a pour ambition d’améliorer la restauration collective. Il se réunit régulièrement pour échanger sur les bonnes pratiques, avec toujours en ligne de mire la qualité de vie des élèves. Le club des chefs vous invite à dévorer cet article.

Le club des chefs du Département améliore les repas des collégiens essonniens©DR

 

Un club de professionnels

Depuis plus d’un an, une cinquantaine de chefs cuisiniers des collèges essonniens se réunit pour le bien être des élèves du territoire. Fonctionnant comme une association, il a à sa tête un bureau de professionnels de la restauration collective. On y trouve des professionnels départementaux de la restauration scolaire et de la production de repas, une diététicienne et un technicien conseil restauration mais aussi six chefs de cuisine issus des quatre coins du territoire.

Au cœur de leurs échanges : les commandes, le contenu de l’assiette, la préparation des plats et la quantité servie qui rime bien souvent avec gaspillage. "L’ensemble de nos ateliers permettent de discuter sur des sujets précis, d’apporter des solutions et d’affirmer nos objectifs pour les atteindre", explique Caroline Parâtre, vice-présidente déléguée à l’éducation, aux collèges et à l’accès au savoir.

Améliorer la restauration collective

"Nous venons tous d’établissements différents et avons des manières différentes de travailler. Lors des réunions, nous avons la possibilité d’échanger sur nos bonnes pratiques et sur les problèmes que nous pouvons rencontrer. Nous parlons des actions que l’on mène pour sensibiliser les élèves aux aliments bio par exemple. Le tout dans un seul et même but : donner le goût des bonnes choses", ajoute Vincent Kerdoncuff, chef de cuisine au collège Paul Eluard à Brétigny-sur-Orge.

Par ailleurs, dans cette dynamique, le club des chefs a pour ambition d’enrichir la liste des produits référencés (la mercuriale) pour proposer davantage de choix aux collégiens et cuisiner de nouveaux produits. Côté commandes, les chefs ont une nouvelle plateforme commune à leur disposition, ce qui permet quelques économies d’échelle.

Enfin, sur le plan de la formation individuelle, le club permettra aux chefs de diversifier encore plus leurs plats et de se former à de nouvelles pratiques. "À terme, tout sera lié. Nous pourrons partager nos connaissances et savoir-faire tout en gardant notre identité de chef cuisinier", conclut Vincent Kerdoncuff.

 

Vers 20% de produits bio et locaux dans l’assiette des collégiens

Un des groupes de travail du club des chefs, en coopération avec le GAB IDF, réfléchit à l’introduction régulière et systématique de produits bio et bio-locaux au sein des restaurants scolaires essonniens. Par exemple, 20% de produits bio, local ou bio-local, correspond à un laitage bio sur le plateau du collégien.

Des freins comme l’approvisionnement, le prix des produits, la main d’œuvre et tout simplement les habitudes ont toutefois été identifiés. La réflexion collective autour de ces obstacles confirme qu’ils sont surmontables en organisant les approvisionnements en amont et en faisant des retours aux fournisseurs si nécessaire.

"Choisir un produit bio qui a un bon rapport qualité prix (une crème dessert coûte le même prix qu’un yaourt bio) ou certains aliments comme le pain et les yaourts n’entraîne pas de surcharge de travail. Il est de plus essentiel d’impliquer l’équipe dans le projet commun en communiquant davantage sur le bien fait de l’utilisation des produits afin de créer de nouvelles habitudes", souligne Thierry Blain, chef du Service de la restauration scolaire et de la production des repas.

Dernières actus

Citoyenneté

Premier palmarès pour le Prix citoyen

Le Prix citoyen du Département valorise l’engagement des jeunes Essonniens de 17 à 25 ans envers leurs concitoyens. Trois projets ont été retenus par le jury pour cette première édition, chacun portant sur le harcèlement scolaire. Des lots de 500 € à...

Jeune

Du sur mesure pour les jeunes

Le Département se dote d’un outil innovant d’information pour les jeunes Essonniens, la "Boussole des jeunes". Déployée dans un premier temps dans les communautés d’agglomération de Paris-Saclay et Cœur d’Essonne, cette plateforme numérique...