En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Egalité et lutte contre les discriminations

L'un des axes d’intervention du Département en faveur de la citoyenneté est de favoriser et de développer les actions en faveur de la citoyenneté, de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la prévention et de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations.

La citoyenneté permet à un individu d'être reconnu comme membre d'une société et de participer à la vie politique. Elle donne accès à l'ensemble des droits politiques tout en créant des devoirs et permet de participer à la vie civique d’une société. Elle l’est l’une des composantes majeures du lien social notamment par l'égalité des droits qui lui est associée.

Malgré des avancées importantes, l’égalité en droit n’est pas aujourd’hui encore acquise en Essonne comme dans notre pays. Face à ce constat, le Conseil départemental s'investit dans un certain nombre d’actions fortes tout en soutenant les acteurs et associations du territoire.

L'investissement du Département en faveur des victimes de violences conjugales

Les résultats des enquêtes démontrent que l’ensemble des faits de violences physiques, sexuelles et/ou psychologiques reste sous-déclaré et donc sous-évalué dans notre pays. (Source : 2016 -Ministère des droits des femmes).

Le Département souhaite donc améliorer l’accueil et la prise en charge des conjoints victimes de violences conjugales sur l’ensemble du territoire et notamment dans les services départementaux. Cela passe également par le soutien aux associations spécialisées oeuvrant dans ce domaine dont Mediavipp91.

Le Département a donc décidé de pérenniser et développer la formation des travailleurs sociaux à cette problématique que ce soit ses propres agents ou ceux d’autres collectivités. Il développe aussi des outils d’information permettant à l’ensemble des acteurs du territoire (maires, MDS, CCAS, Pmi, associations...) de proposer une prise en charge optimale des victimes.

Il participe, par ailleurs, au dispositif national "Téléphone Grave Danger" en financement les téléphones d’alerte pour les victimes et en favorisant la création de logements pour les femmes victimes de violence en partenariat avec les collectivités essonniennes.

En Essonne
  • Médiavipp 91
    Tribunal de Grande Instance - 9, rue des Mazières - 91012 Évry Cedex
    Tel: 01 60 78 84 20 – Courriel : contact(at)mediavipp91.fr

    Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00

  • Centre d’information sur les droits des femmes et des familles en Essonne : 01 60 79 42 26
  • Mouvement du Nid en Essonne (lutte contre la prostitution): 01 60 46 61 61
  • Paroles de Femmes: 01 69 20 30 50
  • Femmes Solidarité 91: 01 60 78 45 66
  • Mouvement Français pour le Planning Familial 91: 01 69 45 06 09
  • Femmes Solidaires : 06 83 52 64 68

Au niveau national

Soutenir les acteurs essonniens pour développer une citoyenneté active

Le Département mène différents appels à projet en direction des associations, des collèges et organismes public pour développer et soutenir des actions de sensibilisation, de prévention et de formation en matière d’égalité femmes/hommes, de prévention et de lutte contre les discriminations mais aussi de prévention et de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Le Département souhaite donc améliorer l’accueil et la prise en charge des conjoints victimes de violences conjugales sur l’ensemble du territoire et notamment dans les services départementaux. Cela passe également par le soutien aux associations spécialisées oeuvrant dans ce domaine dont Mediavipp91.

Le Département a donc décidé de pérenniser et développer la formation des travailleurs sociaux à cette problématique que ce soit ses propres agents ou ceux d’autres collectivités. Il développe aussi des outils d’information permettant à l’ensemble des acteurs du territoire (maires, MDS, CCAS, Pmi, associations...) de proposer une prise en charge optimale des victimes.

Il participe, par ailleurs, au dispositif national "Téléphone Grave Danger" en financement les téléphones d’alerte pour les victimes et en favorisant la création de logements pour les femmes victimes de violence en partenariat avec les collectivités essonniennes.

Par ailleurs, le Conseil départemental soutient spécifiquement les collectivités menant des projets traitant de la citoyenneté et favorisant la promotion de la laïcité, l’égalité entre les femmes et les hommes, la promotion de la mémoire combattante et la lutte contre les incivilités. Il développe également la mise en place de sessions de sensibilisation gratuites sur ces sujets assurées par les associations en direction des élus locaux, des agents territoriaux et des professionnels.

Prix Ilan Halimi

Le prix Ilan Halimi est organisé par le Conseil départemental depuis 2014. Le Département souhaite encourager et accompagner les initiatives des collèges essonniens sur "la lutte contre l’antisémitisme et sur l'amitié entre les religions". L’objectif est de soutenir des actions de collégiens visant à la prévention et la lutte contre l’antisémitisme, à la sensibilisation de ces derniers à la tolérance et au respect entre les croyants et les non-croyants ainsi qu’entre les croyants dans leur diversité religieuse.

En 2017, deux collèges ont été récompensés pour leurs projets. Le collège Galilée d’Evry a reçu 6000€ pour la réalisation de son projet de vidéo de sensibilisation et de prévention contre l’antisémitisme autour du thème de l’enfance. Le collège de l'Ermitage à Soisy-sur-Seine a reçu 3000€ pour la réalisation de son projet de journal personnel "carnet de guerre" illustrant le ressenti des victimes.


Soutien au Conseil départemental d’accès au droit (CDAD)

L'accès au droit vise à permettre à toute personne de connaître ses droits et ses obligations et de bénéficier des moyens de les faire valoir ou de les exécuter grâce à l'intervention de professionnels ou d'associations.

Le rôle du CDAD est de développer une justice de proximité. Les structures mises en place par le CDAD offrent à titre gratuit, l'accès à des permanences généralistes d'accueil, d'écoute, d'information et d'orientation. Ces structures permettent de comprendre les procédures qu'il est possible d’engager pour obtenir réparation, de rechercher une aide financière pour rémunérer un avocat ou être orienté vers les structures adaptées à vos difficultés.

Il est ainsi possible de bénéficier d'informations générales, d'une aide dans l'accomplissement de certaines démarches, de consultations juridiques ou tout simplement d'une assistance pour la rédaction ou la conclusion d’actes juridiques. C'est pourquoi, il est utile de contacter un point d'accès au droit ou une maison de la justice et du droit avant tout recours devant les tribunaux.

En complément

CONTACT

  • CDAD de l'Essonne
    Tribunal de Grande Instance - 9 Rue des Mazières - 91012 Evry cedex
    Téléphone : 0 1 60 76 78 00 - Courriel : cdad-essonne(at)justice.fr 

Prévention et lutte contre les discriminations et le racisme

Harcèlement sexuel, discrimination à l'embauche, refus de logement en raison de l'appartenance ethnique, religieuse ou sociale... Si vous pensez être ou avoir été victime de discrimination, le Défenseur des droits peut répondre à vos questions et vous orienter.

Les permanences du Défenseur des droits en Essonne

  • Maison de la justice et du Droit du Val d’Orge
    Le Trianon – 72, route de Corbeil 
– 91 360 Villemoisson-sur-Orge
    Permanence le 1er lundi de chaque mois de 14h00 à 17h00, sur rendez-vous au 01 69 46 81 50 (Gérard Morlier).

  • Maison de la justice et du droit Portes de l’Essonne
    4, avenue François Mitterrand –
91200 Athis-Mons
    Permanence le 4ème lundi du mois de 14h00 à 17h00, sur rendez-vous au 01 60 48 70 59 (Gérard Morlier)

  • Maison de la justice et du droit Les Ulis
    Groupe scolaire des Bergères –
 Rue des Bergères – 91 940 Les Ulis
    Permanence le 1er et le 3e lundi du mois de 9h à 12h, sur rendez-vous au 01 64 86 14 05 (Gérard Morlier)

  • Point d'Accès au droit d'Evry
    7, Clos de la Cathédrale –
91 000 Evry
    Permanence le 2ème et le 3ème mercredi du mois de 14h à 17h et le 4ème jeudi du mois de 15h à 19h, sur rendez-vous au 01 60 91 07 88 (Claudie Mercie)

  • Point d’accès au droit d’Etampes
    1, rue du Coq 
91 150 Etampes

    Permanence une fois par mois, sur rendez-vous au 01 69 92 11 70

En complément

AUSSI SUR LE WEB