En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
170 vues

Economie aménagement

Le pôle Paris-Saclay

Identifié comme un territoire stratégique du Grand Paris, le projet Paris-Saclay doit permettre le développement d’un centre scientifique majeur capable de renforcer la compétitivité de la France à l’heure où l’innovation est un facteur essentiel de développement.

Le projet Paris-Saclay : construire un territoire d’innovation

Tout l’enjeu de ce projet est de créer un espace où se rencontrent, dialoguent et coopèrent chercheurs et entrepreneurs. Il s’agit de mêler les disciplines et ainsi susciter des découvertes pouvant être ensuite utilisées par les entreprises afin de les rendre plus compétitives. En concentrant sur un même lieu tous ces acteurs, le projet devrait permettre d’intensifier les liens entre la recherche et ses applications économiques et constituer en cela un vecteur de croissance pour la France.

L’opération concerne 49 communes (Essonne et Yvelines). Le Schéma de développement territorial (SDT), définissant les orientations générales du projet a été élaboré décline le territoire en zones de développement qui devront accueillir instituts de recherche, entreprises internationales et PME innovantes. Deux Contrats de développement territorial traduisent les ambitions du SDT sur le territoire : pour la partie essonnienne, le CDT "Territoire Sud" et pour la partie yvelinoise (qui inclut aussi la ville essonnienne de Bièvres ) le CDT Versailles Grand Parc Saint-Quentin-en-Yvelines Vélizy-Villacoublay.

Au sud du plateau de Saclay encore peu urbanisé, de nouveaux organismes, dont l’école Centrale, AgroParisTech ou encore l’ENS Cachan, doivent rejoindre l’École Polytechnique, Supélec et le CEA déjà présents. Cette concentration géographique offrira un surcroît de visibilité aux institutions présentes  et favorisera le développement d’équipements de recherche communs. Le Département de l’Essonne accompagne le développement de ce projet scientifique. Il appuie les instituts de recherche et a d’ores et déjà financé certains équipements comme le Synchrotron Soleil à Saint-Aubin. 

Un projet d’aménagement durable

Paris-Saclay prévoit un espace de vie dans la continuité de la ville existante. Des logements y seront construits ainsi que des équipements variés destinés à accueillir de nouveaux habitants et à créer une réelle vie de quartier. L’ambition est ainsi de construire un lieu de vie respectueux des exceptionnels espaces naturels, agricoles et forestiers du plateau. Ceux-ci seront non seulement protégés mais aussi valorisés par le développement des liens entre patrimoine naturel et zone urbanisée.

Le sud du plateau de Saclay n’est pas l’unique espace de développement urbain. Sept communes de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay (Palaiseau, Orsay, Bures-sur-Yvette, Gif-sur-Yvette, Les Ulis, Saint-Aubin, Saclay) sont concernées par le projet "Territoire Sud". Elles intègrent des projets comme la re-dynamisation de la zone d’activités de Courtaboeuf. Enfin, des réflexions sont actuellement en cours au sein d'autres communes de la Communauté d'agglomértion Paris-Saclay.
 

Un projet autour du développement des mobilités

Ces aménagements s’accompagneront d’une amélioration de l’offre de mobilité. Aujourd’hui relativement isolé, le sud du plateau sera demain au cœur d’un réseau dense de transports en commun (bus à haut niveau de service, ligne 18 du métro du Grand Paris avec la construction de trois gares). Les nouveaux quartiers seront ainsi en lien direct avec leur territoire et le reste de la métropole. Ce réseau sera complété par une amélioration des infrastructures routières et des réseaux de mobilités douces, autant de questions sur lesquelles le Département de l’Essonne est particulièrement investi.