En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte

Economie aménagement

Le pôle d'Orly

En étroite collaboration avec le Conseil départemental du Val-de-Marne, le Conseil départemental de l'Essonne est engagé depuis 2005 dans une démarche ambitieuse de valorisation du Pôle d’Orly, premier pôle d’emploi pour les Essonniens.

Carte du périmètre du Pôle d'Orly

Le Pôle d’Orly est un grand projet régional d’aménagement et de développement durable sur 20 ans. Il a pour ambition de favoriser le développement économique du territoire, de créer des emplois pérennes pour les populations du pôle et de leur offrir plus de services de proximité et un cadre de vie agréable. Il soutient des grands projets d’aménagement et de transport pour le Nord Essonne comme la gare TGV, un centre de congrès, le tramway Villejuif/Athis, la liaison bus en site propre Massy/Orly et Val d’Yerres/Val-de-Seine/Orly, etc. Le Pôle d’Orly a été inscrit dans les priorités du schéma directeur de la région Île-de-France.

Les acteurs du Pôle d’Orly, parmi lesquels on compte les collectivités locales, l’Etat, les acteurs socio-économiques du secteur aéroportuaire et des transports, les associations de riverains ou d'environnement, se mobilisent afin de porter ensemble les grands projets qui feront le développement durable du Pôle. Ils portent ainsi une démarche triplement ambitieuse : 

  • en termes de qualité de vie des habitants et des salariés, dans la mesure où elle vise à diminuer les nuisances subies par les riverains et à développer services et équipements sur ce territoire. Cet engagement se traduit par exemple par un Plan guide pour la valorisation des paysages et du cadre de vie autour du Pôle d’Orly.
  • pour le développement économique et la création d’emploi, la démarche a permis la mise en œuvre du 1er Pacte territorial pour l’emploi, la formation et le développement économique qui a été signé avec le Conseil Régional et le Conseil départemental du Val-de-Marne, reconduit sur 2012-2015.
  • pour les grands projets d’aménagement et de transport : gare TGV, Métro Grand Paris, tramway Villejuif/Juvisy, liaison bus en site propre Massy/Orly... .

Repères : le Pôle d’Orly, c’est quoi ?
  • Un grand projet régional d’aménagement et de développement durable et partagé
  • Un pôle de 17 communes réparties sur les départements de l’Essonne et du Val-de-Marne
  • 320 000 habitants et 173 000 emplois dont 26 000 sur la plate-forme aéroportuaire
  • Un potentiel foncier exceptionnel de 1 000 hectares situé à 7 km des portes de Paris
  • Le deuxième aéroport national avec 25 millions de passagers par an et le projet de modernisation de ses aérogares déjà entamé
  • De grands projets d’équipements pour les 20 prochaines années, dont un centre de congrès international, une gare double du métro Grand Paris Express, la Cité de la Gastronomie française et une gare TGV

 

Cinq projets structurants

  • Faire du Pôle d’Orly un pôle d’échange en transports en commun de dimension régionale (liaisons directes et rapides Paris-Orly, Saclay-Orly, Evry/Corbeil-Orly) ;
  • Renforcer les liens avec les pôles voisins en réalisant les infrastructures routières manquantes (franchissements de Seine, bouclage du contournement routier de la plate-forme…) ;
  • Poursuivre l’optimisation de la desserte aérienne au départ d’Orly tout en respectant les contraintes environnementales ;
  • Affirmer le Pôle d’Orly dans le réseau ferroviaire Grande Vitesse grâce à la création d’une gare TGV efficacement interconnectée à l’aéroport et ouverte sur le territoire ;
  • Accueillir un grand Centre de Congrès pour le sud francilien.


Schéma des trois axes du Pôle d'Orly

Le Guide pour la valorisation des paysages du Pôle d’Orly

Premier paysage ouvert au Sud de Paris, il s’agit aujourd’hui de penser sa transformation et sa mise en valeur. Avec le concours du cabinet Folléa-Gautier, des services départementaux et des CAUE 91 et 94, ce guide est destiné à de devenir un outil d'aide à la décision pour l'ensemble des acteurs, afin de permettre un aménagement paysager de qualité du Pôle et de ses espaces singuliers ( : espaces verts soumis à pression, zones d’activités, lisières plate-forme – ville) avec un volet sensibilisation et un volet propositions méthodologiques.

Le Pacte territorial pour l’emploi, la formation et le développement économique L'ambition du Pacte, le premier signé en Ile-de-France en avril 2009, est de contribuer à la création d'emplois sur le Pôle d'Orly par des projets de développement économique. Signé pour 3 ans, ce Pacte a été renouvelé autour de trois axes stratégiques :

  • renforcer la performance économique d'Orly Paris® ;
  • renforcer l’attractivité d’Orly Paris au service de l'emploi des habitants ;
  • d'améliorer l'accès de la population locale aux emplois du territoire.


Ces axes stratégiques ont pour objectifs d’améliorer la coordination de l’action publique et de renforcer son efficacité, en mutualisant les ressources des différents acteurs en matière de développement économique, d’innovation, d’emploi, d’apprentissage, de formation professionnelle, d’enseignement supérieur et de recherche.

L’Association Orly International, financée par les collectivités à l’initiative du Pacte (Région Ile-de-France et Conseils généraux de l’Essonne et du Val-de-Marne), porte ce dispositif.

En savoir plus sur les pactes 

La mise en place d’un Contrat de Développement d’Intérêt Territorial (CDIT) du Grand Orly

Pour doter le Grand Orly aujourd’hui encore très morcelé d’un réel projet de territoire accompagné d’un plan d’actions concret, les acteurs du territoire ont construit un contrat de développement d’intérêt territorial (CDIT) qui doit permettre de donner une vision stratégie plus cohérente de ce territoire.

Comme les contrats de développement territorial (CDT) prévu par la loi sur le Grand Paris, le CDIT concerne des domaines très variés tels que l’urbanisme, les déplacements, la lutte contre l’exclusion sociale, le développement économique, sportif et culturel, la protection des espaces agricoles et forestiers et des paysages. L’approbation de ces contrats implique de mener à bien une concertation/information auprès du public (et non une enquête publique comme dans le cas d’un CDT).

Le CDIT s’étend sur la partie val-de-marnaise (Ablon-sur-Seine, Orly, Villeneuve-Saint-Georges, Chevilly-Larue, Thiais, Choisy-le-Roi, Valenton, Choisy-le-Roi, Rungis ) et essonnienne (Athis-Mons, Paray-Vieille-Poste, Juvisy, Wissous, Morangis et depuis cette année Savigny-sur-Orge qui a souhaité rejoindre le projet de territoire).

Il est aujourd’hui en cours de finalisation avant présentation au public.