Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
118 vues

Economie aménagement

Le Pôle d'Orly

En étroite collaboration avec le Conseil général du Val-de-Marne, le Conseil général de l'Essonne est engagé depuis maintenant six ans dans une démarche ambitieuse de valorisation du Pôle d’Orly, premier pôle d’emploi pour les Essonniens. Il fait aussi l'objet d'un des 6 PID (projet d'intérêt départemental) de l'Essonne.

Logo du Pôle d'Orly

Carte du périmètre du Pôle d'Orly
Depuis 2005, les acteurs du Pôle d’Orly réunissent au sein de commissions et de groupes de travail toutes les parties prenantes du pôle avec, en point d’orgue, un rendez-vous annuel auquel sont invités tous ceux qui s’intéressent à son développement (les Assises puis la Conférence de développement durable). Ce fonctionnement partenarial a d’ores et déjà porté ses fruits : mise en cohérence des projets locaux, inscription du Pôle d’Orly dans les priorités du projet de SDRIF ou encore réflexion opérationnelle sur des projets structurants majeurs comme la gare TGV d’Orly...

Devenir un pôle majeur du développement durable régional

Les acteurs du Pôle d’Orly se mobilisent afin de porter ensemble les grands projets qui feront le développement durable du Pôle. Ils portent ainsi une démarche triplement ambitieuse :

Ambitieuse d’abord en termes de qualité de vie des habitants et des salariés, dans la mesure où elle vise à diminuer les nuisances subies par les riverains et à développer services et équipements sur ce territoire. Cet engagement se traduit par exemple par un Plan guide pour la valorisation des paysages et du cadre de vie autour du Pôle d’Orly.

Ambitieuse aussi pour le développement économique et la création d’emploi, la démarche a permis la mise en œuvre du 1er Pacte territorial pour l’emploi, la formation et le développement économique qui a été signé avec le Conseil Régional et le Conseil général du Val-de-Marne.

Ambitieuse enfin pour les grands projets d’aménagement et de transport : gare TGV, centre de congrès, tramway Villejuif/Athis, liaison bus en site propre Massy/Orly et Val d’Yerres/Val-de-Seine/Orly... comme en témoigne la contribution à la révision du Plan de Déplacements Urbains Ile-de-France.

Une gouvernance pour fédérer les énergies à l’horizon

La gouvernance du Pôle d’Orly a pour objectif d’associer l’ensemble des acteurs qui font du Pôle d’Orly un projet de développement exceptionnel pour le sud francilien et pour les 20 ans à venir. Spécifique, innovante et souple, elle s’articule autour de deux instances.

La Conférence de développement durable est le lieu d‘échange privilégié avec les différents acteurs : collectivités locales, Etat, acteurs socio-économiques du secteur aéroportuaire et des transports, associations de riverains ou d'environnement. Elle travaille tout au long de l’année par le biais de ses groupes de travail et commissions.

Par ailleurs, les principaux décideurs du Pôle, et notamment la Région, les deux Conseils généraux, les communes et communautés d'agglomération concernées, ainsi qu'Aéroports de Paris, ont décidé de se retrouver au sein d'un Conseil de Pôle. Il est le lieu de coordination des décisions et de négociation, y compris financière, sur les projets majeurs du Pôle.

9 grands principes et 5 grands projets pour le développement durable du Pôle

Depuis six ans, les acteurs du territoire se mobilisent pour assurer la valorisation du Pôle d'Orly à l'échelle régionale, depuis l‘élaboration du SDRIF, jusqu’aux débats sur le Grand Paris… Ces efforts passent par le portage collectif des grands projets structurants, conditions de la réalisation du projet de développement durable du Pôle. La contribution des acteurs du Pôle au débat métropolitain, rédigée par le Conseil de Pôle, décline ainsi les cinq projets structurants qui constituent le socle du consensus entre les grands décideurs et opérateurs du Pôle. Ils sont au cœur de la double ambition des acteurs pour le pôle : un développement économique majeur associé à une amélioration de l’environnement, des conditions de vie et du bien-être pour tous (habitants, usagers et de salariés) :

• Faire du Pôle d’Orly un pôle d’échange en transports en commun de dimension régionale (liaisons directes et rapides Paris-Orly, Saclay-Orly, Evry/Corbeil-Orly)
• Renforcer les liens avec les pôles voisins en réalisant les infrastructures routières manquantes (franchissements de Seine, bouclage du contournement routier de la plate-forme…)
• Poursuivre l’optimisation de la desserte aérienne au départ d’Orly tout en respectant les contraintes environnementales
• Affirmer le Pôle d’Orly dans le réseau ferroviaire Grande Vitesse grâce à la création d’une gare TGV efficacement interconnectée à l’aéroport et ouverte sur le territoire
• Accueillir un grand Centre de Congrès pour le sud francilien

La Charte du développement durable du Pôle d’Orly constitue aujourd’hui le texte fédérateur des membres de la Conférence. Elle se veut exemplaire et spécifique au contexte institutionnel, urbain et économique du pôle d'Orly. Témoin de leur engagement collectif en vue d’un développement durable du Pôle, elle décline neuf orientations de long terme :

• Orientation 1 : Vers un territoire qui cherche à maîtriser les nuisances et pollutions et à préserver les ressources naturelles
• Orientation 2 : Vers un territoire qui organise la qualité urbaine et le cadre de vie
• Orientation 3 : Vers un pôle économique qui valorise les ressources de son tissu local
• Orientation 4 : Vers un pôle d’échanges régional de mobilité performant
• Orientation 5 : Penser l’articulation des projets et des démarches locales avec les dynamiques métropolitaines
• Orientation 6 : Conforter ou créer des infrastructures de dimension nationale, au service des territoires
• Orientation 7 : Renforcer la reconnaissance et la visibilité du Pôle jusqu’à l’international
• Orientation 8 : Les quatre piliers de la méthode
• Orientation 9 : Faire vivre les instances de la gouvernance

La Charte est disponible dans notre rubrique téléchargement.

Mais aussi

Repères
Le Pôle d'Orly, c'est quoi ?


• Un grand projet régional d’aménagement et de développement durable et partagé

• Un pôle de 17 communes réparties sur les départements de l’Essonne et du Val-de-Marne

• 320 000 habitants et 173 000 emplois dont 26 000 sur la plate-forme aéroportuaire

• Un potentiel foncier exceptionnel de 1 000 hectares situé à 7 km des portes de Paris

• Le deuxième aéroport national avec 25 millions de passagers par an

• De grands projets d’équipements pour les 20 prochaines années, dont un centre de congrès international et une gare TGV