En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
128 vues

Economie aménagement

L'aménagement numérique

L'accès au très haut débit est un vecteur majeur de développement économique, de compétitivité et d'égalité territoriale. Le Conseil départemental s’est engagé dès 2010 dans le processus d’aménagement numérique du territoire. L’enjeu est de répondre à une forte demande des Essonniens de pouvoir bénéficier chez eux d’une couverture en haut débit mais aussi des entreprises dont le très haut débit est le premier critère de choix d’implantation.


Le Département, porteur du SDTAN (Schéma directeur territorial d'aménagement numérique), mène une politique de développement numérique au travers de programmes et dispositifs visant l’accès à des réseaux en fibre optique compétitifs, et à terme au développement d’usages numériques performants ainsi qu'à la mise à disposition de services au bénéfice de tous : territoires, entreprises et citoyens.

La filière numérique représente un potentiel de croissance qui investit les champs de l’éducation, de l’innovation, de la santé, du travail, des transports, du tourisme… Dans tous les secteurs, le numérique permet d’imaginer de nouveaux modèles qui soient à la fois sources de développement et porteurs de valeurs citoyennes, sociales et/ou environnementales.

Le passage au très haut débit est ainsi un enjeu fort pour le territoire essonnien, en permettant de répondre aux besoins croissants de la population. C'est également un vecteur d’aménagement du territoire, de développement économique, d’accès aux services et de modernisation de l’action publique.

La politique d’aménagement numérique de l’Essonne a débuté en 2010 avec l’adoption d’une délibération cadre visant à lutter contre la fracture numérique. Cette politique, dans sa dimension infrastructure, s’organise selon trois grandes étapes et ce dans une logique progressive :

  • la couverture des derniers territoires inéligibles à l’ADSL, sans accès à internet (opérations réalisée)
  • la réduction et le comblement des carences de couverture internet débit entre les territoires, montée en débit (en cours, la moitié du programme est réalisée, plus de 5 200 foyers bénéficient d’ores et déjà d’une réelle amélioration)
  • la couverture en très haut débit des foyers essonniens à l’horizon 2022


Comme le prévoit le SDTAN, adopté en 2012, le Département s’est fixé l’objectif ambitieux de déployer le très haut débit sur tout le territoire essonnien à l’horizon 2022, en complémentarité de la fibre optique apportée par des opérateurs privés. Le périmètre à la charge du Département et de ses partenaires publics porte sur 80% du territoire essonnien et 20% de la population.

Ce projet d’aménagement numérique est le fruit d’une démarche engagée depuis plusieurs années mettant en œuvre un large processus de concertation avec les partenaires publics et privés.

Le projet de Réseau d’initiative publique - établi en partenariat avec l’État, la Région Île-de-France et les intercommunalités - est estimé à 142,5 M€ HT. Les engagements des deux partenaires ont été confirmés, permettant la mise en œuvre des objectifs du SDTAN.

  • La Région Île-de-France a officiellement annoncé un co-financement au projet d’aménagement numérique de l’Essonne à hauteur de 22,5 95M€ pour la première phase (2014-2019), dans le cadre de son Plan fibre régional et de sa Scoran (Stratégie de cohérence régionale pour l’aménagement numérique).
  • Le Département peut aussi compter sur le soutien de l’État. Après un dépôt de dossier et une audition, dans le cadre du Fonds national pour la société numérique (FSN), l’État a donné son accord préalable de principe pour un montant de 13,95M€ sur 5 ans.
  • Enfin, le Département souhaite mobiliser des crédits pour ce projet global 2014-2022 tout en tenant compte de la capacité de financement des EPCI.
Le très haut débit pourquoi ?

Une meilleure fluidité de navigation
Une plus grande rapidité de téléchargement pour partager vos photos, regarder des vidéos en ligne ou écouter de la musique
Un accès à tous les contenus multimédia quasi instantané

Pour connaître le débit de votre commune ou encore l’avancée des déploiement de la fibre optique, rendez-vous sur le guide.
http://observatoire.francethd.fr