Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
4 vues

Economie aménagement

L'économie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) regroupe des associations, coopératives, structures d’insertion, fondations et des mutuelles, qui visent l’utilité sociale à long terme plutôt que le gain financier immédiat. Remettre l'humain au cœur des échanges économiques est le but de cette alternative durable aux excès du capitalisme actuel.

Visuel de l'ESS en Essonne

L’économie sociale et solidaire concilie efficacité économique, fonctionnement démocratique et missions d’intérêt général. Nous pouvons tous y participer à travers nos activités bénévoles, notre manière de consommer et de travailler au quotidien.

Etre utile aux autres

L'ESS remonte aux premières coopératives ouvrières du 19ème siècle. En Essonne, l’Union des forgerons de Méréville est la plus ancienne coopérative du département fondée en 1912. Alimentation biologique, commerce équitable, santé, petite enfance, éducation, banques, assurances coopératives et mutualistes, bon nombre d’entre nous en profitent déjà sans le savoir. 68% des services d’aide à la personne fonctionnent ainsi en France. 38 millions de Français sont protégés par les mutuelles santé. En consommant autrement, chacun d’entre nous peut se faire l’acteur de cette économie au service de l’humain.

Fonctionnement démocratique et équitable

Réunies autour du principe de la concertation et de la gestion participative, les structures de l’ESS donnent la parole à tous leurs salariés. Les richesses produites sont partagées équitablement. Les bénéficiaires des services d'une mutuelle et les salariés d'une coopérative ont aussi la possibilité de participer activement aux prises de décision.

Un atout de développement local

La progression des initiatives de l'ESS, en nombre et en qualité, est un enjeu majeur pour le développement humain, individuel et collectif du territoire, non seulement en termes de solidarités et de lien social, mais aussi du point de vue de l'emploi. L’ESS est créatrice d’emplois non délocalisables : 10% de la richesse nationale provient de ce secteur innovant dont les emplois ont cru de 23% en 10 ans. 24 000 Essonniens sont salariés des 2 347 associations, 189 coopératives, 38 mutuelles et 19 fondations employeuses du département. Les structures d’insertion par l'activité économique essonniennes jouent un rôle essentiel dans la lutte contre l’exclusion.

Le Conseil général soutient l’économie sociale et solidaire

Mettre les richesses créées au service du plus grand nombre, et avant tout en appui aux personnes les plus défavorisées, c’est l’un des objectifs poursuivis par votre Conseil général. Vos élus départementaux ont voté en mai 2012 un Plan stratégique de développement et de renforcement de l’ESS en Essonne. Un document de référence pour soutenir et fédérer une économie porteuse de sens.

 

 

Actualités

Appel à initiatives

Prix de l'innovation sociale 2014

Déposez votre candidature au Prix de l’innovation sociale 2014. Les projets retenus pourront bénéficier d'un accompagnement pendant 6 mois et remporter jusqu’à 25 000 euros.

Candidatures à déposer jusqu'au 14 mars 2014.