Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Une passerelle pour une mobilité repensée

Publié le : 26.11.2019, dernière mise à jour : 27.11.2019

La gare de Juvisy poursuit sa mue en grand pôle intermodal (GPI) où se croiseront dès 2020, bus, RER, TGV, vélos et à terme, tramway. Depuis le 19 novembre, la passerelle inter-quartiers et multimodales est terminée. Elle a été financée puis construite par le Conseil départemental et représente 90% des travaux réalisés.

La passerelle inter-quartiers et multimodales est terminée©DR

Après trois années de fermeture complète, la passerelle dédiée aux circulations routières et modes doux (vélos, piétons…) qui assure la liaison entre les quartiers Seine, Mairie et Condorcet est désormais accessible. Cet élément structurant pour le GPI, financé et réalisé par le Conseil départemental, confère au futur pôle son caractère multimodal.

Avec 60 000 voyageurs par jour, 1000 trains et 1300 bus à la même fréquence, la gare de Juvisy est la septième gare de France. Elle connait depuis 20 ans, une croissance considérable de son flux de voyageur. Les travaux ont pour objectif d’améliorer le confort des usagers, de faciliter les échanges entre les quartiers et d’encourager les modes de déplacement alternatifs à l’automobile.

Une alternative à la voiture et lieu de vie

Oui, mais comment ? Les vélos, s'ils ne sont pas laissés dans les nouveaux abris sécurisés, peuvent ainsi emprunter cette passerelle au même titre que les piétons qui y ont une place privilégiée. Les personnes à mobilité réduite bénéficient de guichets adaptés, d’ascenseurs et d’éclairages optimisés. Des balises sonores sont également mises en place pour les malvoyants. Cette passerelle, en créant le lien entre les quartiers, sera le cœur d’un lieu d’échange ouvert et accessible à tous.

L'un des enjeux cruciaux du pôle intermodal reste bien sûr de fluidifier les correspondances en gare, en améliorant l'affichage des informations voyageur et des cheminements. Il n’est pas question ici que de transport mais bel et bien de créer un lieu d’échange ouvert et accessible.

Le plus gros chantier d’infrastructure du Département

C’est tout un quartier qui renaît autour de la gare, centré sur les besoins des usagers. Plus qu’un lieu de passage, la gare se veut dès désormais interface entre le transport, le quartier et la vie locale. Au programme : des commerces (presse, vente à emporter, épicerie de dépannage...) dans trois lieux différents du futur pôle intermodal, ainsi que des "micros lieux" de travail avec prise électrique et Wi-Fi.

Pour cela, les accès sont simplifiés par les ouvrages de liaison comme la passerelle inter-quartiers dont le Département a la charge, dans ce qui est aujourd'hui son plus gros chantier d'infrastructure. "La gare de Juvisy ne sera pas qu'un lieu de passage mais un lieu de vie et une solution de mobilité accessible à tous" conclut François Durovray, président du Conseil départemental.

Le projet Grand Pôle Intermodal Juvisy sera terminé à la fin de l’année 2020 avec la refonte complète de l’accès Condorcet, accès historique à la gare, et de la gare routière située du côté Seine.

 

En complément

Dernières actus

Science et recherche

À Saclay, toute la recherche sur le climat en un seul lieu

Au coeur du plateau de Saclay, l'Infrastructure pour les sciences du climat et de l'environnement fait partie des fleurons de la recherche internationale sur la thématique. Le nouveau bâtiment regroupe des équipements innovants et 300 chercheurs,...

Initiatives

Avec Murfy, rien ne se jette, tout se répare (ou presque)

Murfy propose aux bricoleurs amateurs des tutoriels pour essayer de réparer, seuls, leurs électroménagers en panne. La start-up lutte ainsi contre le gaspillage et la montagne d’appareils qui terminent sans raison à la poubelle.