Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Tout pour l’artisanat essonnien

Publié le : 07.09.2016, dernière mise à jour : 27.02.2017

Au plus près des entreprises artisanales, la Chambre des métiers et de l’artisanat de l’Essonne est l’interlocuteur n°1 pour créer et faire vivre son activité. Au cours des cinq dernières années, elle a mis en place de nombreux dispositifs en ce sens.

Artisan boulanger en Essonne @DR

Artisan boulanger en Essonne @DR

 

Spécificités territoriales

La Chambre des métiers et de l’artisanat de l’Essonne (CMAE) défend et promeut les activités artisanales dans le département. Elle s’appuie pour cela sur une vingtaine d’élus référents, nouant des liens constructifs avec les collectivités territoriales en faveur de l’accompagnement des entrepreneurs.

Elle adapte ainsi ses actions aux spécificités économiques du territoire et renforce sa présence dans le sud du département. Depuis 2012, le Pacte sud-Essonne permet à son antenne étampoise d’améliorer les conditions d’accueil et d’implantation des entreprises dans ce secteur géographique. Grâce à cette dernière, la Chambre appuie l’économie verte et propose depuis 2014 des sessions de formation pour les artisans (préparation à l’installation, gestion de la comptabilité, site internet...) afin de leur permettre de maintenir leur compétitivité. 

Soutenir et pérenniser les activités

De nombreux autres dispositifs ont été mis en place par la Chambre des métiers et de l’artisanat afin de soutenir l’activité des entrepreneurs. Le label "Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise" a ainsi permis à la CMAE d’accompagner 102 porteurs de projets dans leurs démarches en 2014 et 2015. D’autres actions facilitent la mise aux normes des entreprises (prédiagnostic, ateliers pratiques…) ou l’adaptation à la transition énergétique. "Les rendez-vous de l’emploi Paris-Orly", la valorisation de l’artisanat d’art (Fête de la création et des métiers d’art) ou l’appui au secteur alimentaire (concours des Papilles d’or), œuvrent également en faveur de cette dynamique.

Dans l’objectif de pérenniser les entreprises essonniennes, la CMAE a par ailleurs lancé "Coopératives et groupement d’artisans", une action encourageant les professionnels à se regrouper pour mieux se développer. Celle-ci a abouti en 2015 au premier regroupement d’artisans avec "Les taxis réunis". De plus, la chambre propose un suivi systématique des nouvelles entreprises jusqu’à trois ans après leur création. Un dispositif qui a bénéficié à 22 sociétés en 2012 et plus de 100 en 2015. 

Agir aussi pour la formations des artisans

Enfin, la Chambre des métiers et de l’artisanat de l’Essonne agit à tous les niveaux de la filière, et ce dès la formation des professionnels. Au cours de ces cinq dernières années, la CMAE a notamment lancé la plateforme "e-apprentissage.fr" pour faciliter les formalités de contrats en ligne et créé un médiateur de l’apprentissage (2014). Elle a également lié de nombreux partenariats avec les CFA essonniens, comme la Faculté des métiers qu’elle soutient chaque année en moyens humains (13 agents) et financiers (657 800 euros).

Dernières actus

Travaux

Le nouveau visage du Christ de Saclay

À la croisée des RD 36, 446, 306 et de la RN 118, le rond-point du Christ de Saclay voit passer environ 20 000 véhicules chaque jour. Le développement du plateau de Saclay en apportera 30 000 à l’horizon 2035. C’est pourquoi le Département et l’État...

Initiatives

(Dés)emballez, c’est pesé !

Du riz stocké dans des silos à bec verseur, du savon liquide présenté dans des gros bidons, de la pâte à tartiner vendue au poids, du dentifrice en galets solides ou des carrés démaquillant lavables… Dans l’épicerie de Christine Michot, tout est...