Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Rendez-vous autour du contournement sud d’Orly

Publié le : 12.09.2018, dernière mise à jour : 12.09.2018

L’objectif de la déviation routière de Paray-Vieille-Poste est de relier plus facilement les bassins d’emplois de Massy et d’Orly, et de fluidifier la circulation tout en soulageant le trafic des centres villes des communes du nord de l’Essonne. Une réunion publique est organisée le lundi 17 septembre pour présenter le projet. 

Un enjeu fort pour le département

"Maillon central du contournement sud d’Orly, la déviation de Paray-Vieille-Poste permettra notamment de poursuivre l’aménagement d’une véritable liaison multimodale entre Massy et Orly afin de favoriser le développement économique de ces deux pôles d’emplois majeurs" explique François Durovray, président du Département.

La déviation de Paray-Vieille-Poste se connectera ainsi à la déviation de la RD118 Chilly-Mazarin/Morangis pour rejoindre le barreau d’Athis-Mons (RD 25E) et la zone de terminus de la ligne 7 du tramway. D’une longueur totale de 2,2 km, le projet se compose d’une chaussée à double sens, d’un site propre pour transport en commun et d’une piste cyclable. Le budget est estimé à 40 millions d’euros et le lancement des travaux est prévu en 2020. 

Améliorer le quotidien

"La déviation permettra de réduire le trafic dans le centre-ville de Paray-Vieille-Poste, de créer un accès direct à la RN 7 nord et d’améliorer la desserte de la gare routière située en bordure de la RN7" poursuit Eric Mehlhorn.

Pour cela, le projet s’adaptera aux infrastructures existantes : franchissement de la RN7, voie de service de l’aéroport, aqueducs de la Vanne et du Loing et future ligne 14 du Grand Paris Express. Cet aménagement intégrera également des mesures de protection de l’environnement et des riverains (gestion des eaux pluviales, aménagement paysager …).

Télécharger l’invitation pour participer à la réunion publique[pdf]

Dernières actus

Développement durable

Pour le goût du cacao

À Savigny-sur-Orge, Christophe Bertrand est l’un des rares chocolatiers français à fabriquer son propre chocolat à partir de fèves de cacao. L’artisan importe la matière première du Cameroun où il a monté une coopérative dans une démarche éthique,...

Terre d'Avenirs

Le recycleur de gobelets

Il a 26 ans, est issu d’un cursus de gestion de l’entreprise et se lance dans l’entrepreneuriat. Son créneau, transformer les gobelets plastiques usagés en matière première pour l’impression 3D. Rencontre avec Matthieu Lukasi et son projet Gobe Use,...