En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

“Olivier et Fils”, le maraîchage raisonné

Publié le : 06.07.2016, dernière mise à jour : 06.07.2016

À Villebon-sur-Yvette deux frères reprennent l’affaire familiale de maraîchage. Ils prônent une agriculture raisonnée, pauvre en engrais et en pesticides, mais aussi respectant le rythme des saisons.

À Villebon-sur-Yvette, les Olivier prônent une agriculture raisonnée - ©DR

À Villebon-sur-Yvette, les Olivier prônent une agriculture raisonnée - ©DR

Chez les Olivier, le maraîchage est une affaire de famille. “Plusieurs générations se sont succédées dans les champs de Villebon-sur-Yvette”, confirme Christophe Olivier, gérant de l’exploitation “Olivier et Fils” avec son frère Gilles. Leur père, l’autre Gilles du clan, est aujourd’hui à la retraite. Sa femme Michèle s’activera encore quelques mois avant de le rejoindre. Dans les allées de Rungis, on se souvient aussi de la grand-mère Ghislaine qui vendait la production sur le plus grand marché du monde. 

Produire au gré des saisons

En pleine saison, de mai à octobre, une quinzaine de professionnels cultivent les soixante hectares de l’exploitation. “Nous produisons du blé, des salades - laitue, batavia, feuille de chêne rouge et blonde - des courgettes, épinards, oignons blancs, rhubarbe, persil, etc.”, liste Christophe Olivier.

Le maraîcher et son frère ont opté pour une agriculture raisonnée. “Nous utilisons le moins possible d’engrais et de pesticides. Nos légumes sont de saison, et nous ne pratiquons pas de cultures intensives. La production légumière occupe environ trente hectares, le reste étant cultivé en céréales, afin d’assurer un assolement de qualité par rotation des cultures”, détaillent les deux frères. 

Préserver la terre

Soucieuse de préserver sa terre, la famille Olivier est également partie prenante du Triangle vert des villes maraîchères de l’Hurepoix. Cette association créée en 2003 regroupe les communes de Marcoussis, Saulx-les-Chartreux, Nozay et Villebon-sur-Yvette ainsi que les agriculteurs de ces villes. Leur but ? Préserver et promouvoir les espaces agricoles péri-urbains, trop souvent sacrifiés au profit de l’étalement urbain.

Dernières actus

Terre d'Avenirs

Du plateau de Saclay à Gizeh

En novembre 2017, la revue scientifique Nature annonçait la découverte d’une nouvelle cavité dans la pyramide de Kheops. Un événement auquel une équipe du CEA* de Saclay a contribué grâce à sa technologie d’imagerie novatrice.

Agriculture

Du foie gras made in Essonne !

Deux fermes essonniennes proposent une gamme de foies gras entiers et des spécialités artisanales de canard. Du producteur au consommateur, elles cultivent une relation directe favorisant la consommation responsable. Rien de tel pour savoir ce que...