En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Limours, berceau des radars de Thalès

Publié le : 29.11.2017, dernière mise à jour : 30.11.2017

En 1957, Thalès s’installait à Limours pour développer ses activités liées à la surveillance aérienne. Depuis, le site Essonnien du groupe est devenu l’un des centres mondiaux les plus pointus en termes de technologie radar et de défense aérienne.

Les radars sont le coeur d'activité du site de Thalès à Limours©DR

C’est à Limours, au-dessus d’une vallée dégagée, que Thales a implanté en 1957 un site pour mener ses tests de radars aériens grandeur nature. Au départ, une dizaine de personnes y travaillaient. Aujourd’hui, on dénombre 1 100 collaborateurs parmi lesquels plus de 900 salariés chargés de développer et d’intégrer des radars de surveillance et de défense aérienne.

Centre d’excellence mondial

C’est grâce à un transfert d’activité entre 2005 et 2006 que les effectifs du site ont fait un bond. "À ce moment- là, le groupe a décidé de concevoir et d’intégrer des produits plus industriels et standards", explique Éric Van Rie, le directeur du site en charge des opérations. "C’est aussi l’arrivée du radar "full digital", véritable avantage concurrentiel qui permet de nous adapter encore plus aux besoins de nos clients."

Chaque année, le site de Limours accueille 100 à 150 délégations pour des visites commerciales et de la formation. Avec 80% de son activité réalisée pour l’exportation, Thales y connaît une belle croissance. L’entreprise a d’ailleurs recruté et continue de recruter de nombreux ingénieurs.

Grâce à ces atouts, le site est l’un des centres d’excellence les plus importants au niveau mondial pour les technologies radars. "Plus de la moitié des avions dans le monde atterrissent ou décollent à tout instant, en toute sécurité, grâce à nos systèmes", conclut le directeur.

Dernières actus

Initiatives

Son bracelet sauve des vies

Riyad Bouak est un chef d’entreprise installé à Évry. Ses bracelets contiennent des informations sur la santé et la physiologie de ceux qui les portent : sportifs de haut-niveau, personnes malades ou âgées... Grâce à cet accessoire, les secours...

Initiatives

Le premier centre anti-poux de l’Essonne

Yamel est une jeune mère de famille. Ancienne comptable, elle a déclaré la guerre aux poux et a ouvert en janvier à Montgeron, le premier centre anti-poux de l’Essonne. Avec ses méthodes naturelles et bio, elle fait le bonheur des petits comme des...