Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

L’Essonne au salon de l’agriculture

Publié le : 28.02.2018, dernière mise à jour : 28.02.2018

Jusqu'au 4 mars, l’Essonne s’expose au salon international de l’agriculture. Au sein du pavillon de l’Île-de-France, le stand du Département valorise les produits locaux, les pratiques innovantes et réaffirme son soutien à un secteur qui occupe 45 % de son territoire. Cinq producteurs essonniens vous font également découvrir leurs spécialités.

Jusqu’au 4 mars, le monde agricole se retrouve à la porte de Versailles à l’occasion du salon de l’agriculture. Avec ses 768 exploitations et ses 84 000 hectares de surface agricole utiles, l’Essonne y a trouvé toute sa place. Cinq producteurs essonniens sont d’ailleurs venus défendre les couleurs du territoire (la miellerie de Misery, la ferme de la Ventue (safran), Kilucuy (crèmes de fromages), l'herbier de Milly, l'huilerie de l'orme creux).

Une agriculture dynamique

Juste en face d’eux, le Département a installé son stand pour valoriser les 45 % d’espaces agricoles du territoire et leurs 768 exploitations. "La politique départementale que nous avons adoptée l’année dernière soutient le développement de l’agriculture essonniennes", indique Guy Crosnier, président délégué en charge de la ruralité et du monde agricole. "Avec 84 000 hectares de surfaces agricoles utiles, l’Essonne conserve un caractère fortement rural. Le Département tient à rendre l’agriculture de notre territoire encore plus dynamique et à répondre aux attentes des agriculteurs et des Essonniens."

Transmission et filières innovantes

 

Au total, le Département consacrera 3,6 millions d’euros d’ici 2020 à la mise en œuvre de sa politique agricole. Il s’agira notamment de :

 

  • "soutenir l’installation de nouveaux agriculteurs et la transmission" en lien avec des organismes spécialisés, l’Etat et la Région, mais aussi à travers d’événements promotionnels comme le Festival de la Terre des Jeunes Agriculteurs, ou encore via les stages de collégiens au sein d’exploitations;
  • "améliorer la compétitivité des exploitations agricoles" en soutenant des pratiques durables et respectueuses de l’environnement, mais aussi par des conseils agronomiques ou encore en développant les productions locales (plantes aromatiques, miel, cresson...) et les filières innovantes (chanvre, agriculture biologique…) ;
  • "pérenniser et maintenir des espaces agricoles fonctionnels", en travaillant sur la circulation des engins agricoles, le fauchage, la création d’aires de chargement, l’agrotourisme, la rénovation de certains bâtiments...
     

Suivez-nous sur Facebook, relevez le mot de passe et rejoignez-nous sur le stand du Conseil départemental du salon international de l’agriculture. Chaque jour, le premier arrivé gagnera un panier garni de produits essonniens.

Dernières actus

Terre d'Avenirs

La téléphonie 5G se prépare en Essonne

Au cœur de la tranquille campagne du Hurepoix essonnien, à Nozay, une révolution est en marche. Sur son campus de 36 hectares occupé par 13 000 m² de plateforme de développement, le géant des télécommunications Nokia se prépare au lancement de la 5G...

Terre d'Avenirs

Visite chez le roi de l'herbe surgelée

Au sud de l’Essonne, Milly-la-Forêt est la capitale des plantes médicinales et aromatiques. C’est là que Darégal, spécialiste des herbes aromatiques surgelées, innove depuis plus de 130 ans. Aujourd'hui, ce fleuron de l’industrie agro-alimentaire...