Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

"La piscine d’en face" dans le grand bain

Publié le : 12.03.2019, dernière mise à jour : 14.03.2019

À Sainte-Geneviève-des-Bois, l’ancienne piscine municipale, fermée depuis dix ans, vit une seconde jeunesse. "La piscine d’en face" est aujourd'hui une pépinière multi-activités qui accueille une trentaine d'entrepreneurs issus de l'économie sociale et solidaire, des start-up ou encore des artisans. Elle est aussi un lieu culturel ouvert au public.

Début février, l’ancienne piscine de la ville a fait le grand plongeon et réouvert ses portes au public. Terminée l’odeur de chlore, finis les nageurs en maillot de bain. Après un an de travaux, "La piscine d’en face*" est désormais une pépinière multi-activités et collaborative. "C’est un lieu chargé d’histoire et de souvenirs que nous ne souhaitions pas démolir. Élus, habitants et associations ont planché sur un projet de réhabilitation", précise Frédéric Petitta, maire de Sainte-Geneviève-des-Bois.

Une trentaine d’entrepreneurs, notamment issus de l’économie sociale et solidaire ou de l’insertion professionnelle, des start-up, des artisans, des artistes, des associations se croisent dans les couloirs.

Un lieu de vie ouvert sur la ville

Mais la Piscine d’en face est aussi pensée comme un lieu de vie, ouvert sur la ville, accessible aux habitants. Certains résidents donnent donc de leur temps. Le Comité départemental des secouristes de la Croix-Blanche propose des formations de premiers secours. Autres exemples : des ateliers d’initiation à la couture, au yoga, au dessin, à la danse ou encore des exercices physiques dans l’ancien bassin conservé. "À l’intérieur, des gradins en bois ont été construits pour former une scène sur laquelle des spectacles, des concerts, des conférences, des ateliers se tiendront dans le grand bassin. Au sous-sol, trois studios de répétition ont été créés pour les habitants, les écoles", poursuit l’édile. On trouve aussi un bar, un petit restaurant.

Le montant des travaux atteint trois millions d’euros. Le Conseil Départemental a accordé une subvention de 250 000 € pour la réhabilitation des lieux. Preuve que le nouvel équipement suscite une forte attente, plus de 6 000 personnes ont assisté aux journées portes ouvertes, les 9 et 10 février dernier. Ce projet collaboratif a également obtenu le troisième Prix de l’Innovation Durable 2018 décerné par le Département. * La Piscine d’en face est située… face au centre nautique-Sainte-Geneviève-des-Bois, juste de l’autre côté de la route.

 

 

Un lieu en accord avec les valeurs de Mémé Georgette


En décembre, Charles Hannon fait partie des premiers "locataires" à prendre ses quartiers à la Piscine d’en face, au premier étage. Un lieu en accord avec les valeurs de "Mémé Georgette", la marque de produits bios qu’il a fondée. "Mémé Georgette" propose des produits en partie cultivés et transformés sur la BA 217. Chez Mémé Georgette, on pense qu’il est important d’échanger, de se rencontrer et de s’aider. Charles Hannon envisage ainsi de donner des conférences sur le management alternatif, l’économie sociale et solidaire ou sur le maraîchage bio à la Piscine d’en face.

En complément

Aussi sur le web

www.piscinedenface.fr

 

 

Dernières actus

Très Haut Débit

Vidéo : 2020, année de la révolution THD en Essonne

Création d’emploi, santé, démarches administratives… le déploiement de la fibre optique est essentiel à l'attractivité du territoire. Il permettra de repenser les déplacements des Essonniens et à chacun de vivre pleinement là où il habite. Le...

Agriculture

Du bon, du bio, du bonheur

Pour la deuxième année consécutive, le Département investit les allées du Salon international de l’agriculture. Avec 45 % de surface agricole, l’Essonne y a toute sa place et le stand du Département valorisera les filières spécifiques du territoire,...