Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Christ de Saclay, le chantier avance

Publié le : 17.04.2019, dernière mise à jour : 17.04.2019

20 000 véhicules empruntent chaque jour le rond-point du Christ de Saclay. Avec le développement du plateau de Saclay, on atteindra les 30 000 en 2035. C’est pourquoi le Département et l’État investissent 27 M€ dans le réaménagement du site. Aujourd'hui de nouvelles infrastructures entrent en service, impliquant des modifications de circulation.

Après plus d’un an de travaux, les premières infrastructures apparaissent sur le site du Christ de Saclay. Les usagers du célèbre rond-point, qui doit laisser sa place à un carrefour multimodal, peuvent dès à présent emprunter un nouveau pont ainsi qu’une nouvelle bretelle d’accès à la route nationale 118 (direction province) depuis le pont de la RD 306 en remplacement de l’actuelle.

Toutefois, pour éviter la zone de travaux et la congestion du trafic aux heures de pointe, il est vivement conseillé aux automobilistes d’accéder à la nationale 118 par le rond-point de Corbeville situé quelques kilomètre plus au sud (sortie n°9).

Un site complétement transformé

Initié en mars 2018 pour une durée de deux ans, le chantier du Christ de Saclay aboutira à la transformation du site en carrefour à feux, avec la création d’un souterrain permettant à la RD 36 de franchir la zone sans contraintes. Cette dernière départementale sera élargie en route à 2x2 voies, tandis qu’un site propre dédié à la circulation des transports en commun sera créé. Un espace sera également réservé aux mobilités douces.

Les travaux s’effectuant sous contrainte de circulation, un phasage du chantier est nécessaire. Ainsi, dès le mois d’octobre, la deuxième phase sera activée, à savoir la mise en service des trémies, l’aménagement du carrefour nord ainsi que l’aménagement des pistes cyclables et du site propre de transport en commun sur l’ancienne RD 36. Une dernière tranche s’étendra jusqu'en mars 2020 pour la mise en œuvre des équipements de sécurité, d’éclairage public, de signalisation et la réalisation des aménagements paysagers.

Dernières actus

Terre d'Avenirs

La recherche essonnienne au chevet de Notre-Dame

Après le terrible incendie qui a ravagé la charpente en bois et la flèche de la cathédrale Notre-Dame, la communauté scientifique se mobilise pour étudier le passé de la cathédrale quasi-millénaire et mieux appréhender sa restauration. Des...

Innovation

Des guitares made in Essonne

C’est l’un des grands noms de la lutherie mondiale. Il est français et a installé ses ateliers à Grigny. Patrice Vigier conçoit et fabrique à la main des guitares haut de gamme que des musiciens prestigieux ou anonymes se sont appropriés. Focus.