En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Assises de l'Essonne, point d'étape

Publié le : 07.12.2016, dernière mise à jour : 27.02.2017

Rassemblant plus de 850 personnes en novembre 2015, les premières Assises de l'Essonne ont rencontré un large succès. Elles ont permis de lancer différentes réflexions sur l’ensemble des grandes problématiques du territoire essonnien. La démarche se poursuit.

Séance plénière des Assises de l'Essonne ©DR

Séance plénière des Assises de l'Essonne ©DR

Des Assises, pourquoi faire ?

Les Assises de l’Essonne consistent à rassembler l’ensemble des forces vives essonniennes (institutions publiques, entreprises, élus, société civile, associations...) pour co-construire l’avenir du territoire. L'objectif est de "donner du corps à une communauté de destins essonniens et du sens à l’action des acteurs de notre département" comme le précise François Durovray, président du Conseil départemental.

Après avoir échangé et partagé sur les grandes problématiques du territoire (transports, vivre-ensemble, problématiques du quotidien, démocratie locale, développement durable et transition énergétique…), les Premières Assises ont posé des objectifs puis défini des pistes d’actions concrètes. Cinq thématiques prioritaires ont émergé de cet événement : santé, mobilités, logement, emploi, vivre-ensemble.


2016 – 2017, le temps des approfondissements thématiques

À la demande de François Durovray, chacune de ces thématiques a fait ou fera l’objet en 2016 et 2017 d’un temps d’approfondissement thématique organisé par le Conseil économique, social et environnemental de l'Essonne (Cesee). Il s'agit de regrouper des acteurs capables d’expertiser les pistes d’action issues des premières Assises et de définir leurs modalités de mise en œuvre. Ces temps se déroulent en trois étapes : une audition des principales institutions, un atelier de réflexion puis une restitution dans les locaux de l’Assemblée départementale ouverte au public.

Voici le calendrier de ces temps d’approfondissement:

  • la santé en mars-avril 2016, les mobilités en septembre 2016,
  • le logement en novembre 2016.
  • Suivront l'emploi au cours du premier semestre 2017,
  • et le vivre-ensemble lors du second semestre 2017.


Les secondes Assises de l’Essonne se tiendront fin 2017 /début 2018 et permettront un retour sur les actions mises en œuvre.

 

Retour sur le temps "santé" : quelles sont les conditions d’accès aux soins en Essonne ?

Il devait répondre à trois principaux enjeux :

  • favoriser l’inclusion territoriale,
  • structurer l’offre hospitalière en Essonne en matière de santé,
  • favoriser une répartition équilibrée de l’offre de soins sur l’ensemble du territoire : équilibre entre zones urbaines et zones rurales, équité dans l’accès aux soins.

 

Les 7 pistes principales issues des ateliers des Premières Assises ont pu ainsi être expertisées :

  • le soutien à la création de maisons pluridisciplinaires de santé,
  • la coopération entre les établissements de santé,
  • la valorisation du centre hospitalier sud francilien,
  • le développement d’une économie circulaire pour la santé,
  • la mise en place d’actions sur l’alimentation dans les collèges…
  • …ainsi que d’actions d’éducation à la santé en lien avec la pratique sportive,
  • l’accompagnement à la santé des personnes par des espaces publics numériques.

 

>> Télécharger la délibération "santé" du Cesee.

Retour sur le temps "mobilités" : comment mieux se déplacer, partout, durablement et de façon innovante en Essonne ?

Quatre enjeux ont été traités lors de ce temps d'analyse :

  • Comment favoriser l’intermodalité des transports en Essonne ?
  • Quels enjeux dans l’organisation des transports à l’échelle des EPCI ?
  • Mobilité, entreprise, activités professionnelles, et formation / éducation.
  • Quelles nouvelles pratiques de déplacements ?


Les 8 propositions principales issues des premières Assises ont ainsi pu être expertisées :

  • développer des modes de déplacements alternatifs, les inciter et/ou les soutenir,
  • favoriser la fluidité et l’accessibilité des différents modes de transport en développant des pôles multimodaux,
  • améliorer et développer les transports légers : une fréquence adaptée à la vie des habitants, un maillage plus équilibré (transversal plutôt que Nord-Sud),
  • compléter le réseau des circulations douces (pistes cyclables) et vertes (marche à pied), et les faire entrer en cœur de ville,
  • mener une réflexion concertée avec les partenaires pour que l’aménagement des RER réponde aux attentes des usagers (services, commerces, parkings,…),
  • afficher les temps de parcours comparés en fonction des modes de transports : vélos, marche à pied…
  • rendre physiquement accessibles les transports en commun à toutes les étapes de la vie,
  • étudier le développement des transports fluviaux en Essonne.


>> Télécharger la délibération "mobilité" du Cesee.

En complément

Dernières actus

Terre d'Avenirs

Du plateau de Saclay à Gizeh

En novembre 2017, la revue scientifique Nature annonçait la découverte d’une nouvelle cavité dans la pyramide de Kheops. Un événement auquel une équipe du CEA* de Saclay a contribué grâce à sa technologie d’imagerie novatrice.

Agriculture

Du foie gras made in Essonne !

Deux fermes essonniennes proposent une gamme de foies gras entiers et des spécialités artisanales de canard. Du producteur au consommateur, elles cultivent une relation directe favorisant la consommation responsable. Rien de tel pour savoir ce que...