Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

À Saclay, toute la recherche sur le climat en un seul lieu

Publié le : 29.11.2019, dernière mise à jour : 04.12.2019

Au coeur du plateau de Saclay, l'Infrastructure pour les sciences du climat et de l'environnement fait partie des fleurons de la recherche internationale sur la thématique. Le nouveau bâtiment regroupe des équipements innovants et 300 chercheurs, dont certains membres du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. 

Ice, l'infrastructure pour les sciences du climat et de l’environnement©DR

Une synergie favorisée

Sur le plateau de Saclay, l’Infrastructure pour les sciences du climat et de l’environnement (ICE) vient d'ouvrir ses porte. Sa particularité : regrouper près de 300 ingénieurs, chercheurs, techniciens, enseignants-chercheurs et étudiants du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) sur un même lieu. Parmi elles, de grands noms scientifiques du domaine comme Valérie Masson-Delmotte, membre du Groupe d'experts international sur l'évolution du climat.

Toutes conjuguent leurs efforts pour faire avancer la recherche sur l’évolution du climat et de l’environnement. Elles étudieront également ses variations naturelles et celles induites par les activités humaines ainsi que leur lien avec le cycle du carbone et l’évolution du CO2. 


Ces sujets, au cœur des priorités du plateau de Saclay, renforcent le rayonnement de ce dernier et de l’Essonne au sein de la communauté scientifique internationale. ICE est également un pôle d’attractivité pour les acteurs économiques régionaux et nationaux, en particulier les start-up et PME qui souhaitent valoriser leur savoir-faire technologique.

Un équipement à la pointe

Le bâtiment a été conçu en fonction des outils de pointe équipant le LSCE, certains nécessitant des aménagements particuliers. "On étudie par exemple ici le magnétisme des sédiments car ce sont des marqueurs précis des événements climatiques passés", explique un des chercheurs du site. "Nous avons donc besoin pour cela d’une chambre isolée du champ magnétique terrestre. Elle est disponible sur le site".

ICE regroupe également l’ensemble des spectromètres de masse du LSCE, indispensables à l’analyse fine des matériaux. Grâce à eux, les scientifiques passent au crible les carottes de glace prélevées dans les calottes polaires du Groenland ou de l’Antarctique mais aussi sur les glaciers de montagne. Une manipulation qui leur permet de retracer l’évolution de la température terrestre sur plusieurs centaines de milliers d’années. "Le bâtiment abrite d’autres instruments de pointe comme l’ECHoMICADAS qui mesure l’activité de Carbonne 14 et permet la datation d’échantillons organiques, ou encore Icos, infrastructure de recherche européenne pour la mesure à long terme des gaz à effet de serre"

En complément

Dernières actus

Transports

Bientôt de nouvelles rames de RER D en Essonne

Un nouveau matériel dénommé "RER NG" (nouvelle génération) sera livré sur le RER D à partir de 2021 pour les branches desservant la Gare de Lyon. À terme, 125 nouvelles rames viendront compléter le parc roulant actuel. Le point sur l’arrivée de ces...

Innovation

Le stage qui va "booster" vos projets

Vous avez un projet de rénovation ou de construction dans votre logement ? La plateforme d’autoconstruction Archi Possible organise un "super stage" de septembre à décembre pour "booster vos projets de travaux". Attention, le nombre de places est...