Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

A la pointe de la radiothérapie

Publié le : 04.02.2015, dernière mise à jour : 29.06.2015

La France compte 355 000 nouveaux cas de cancer chaque année*. Plus de la moitié des malades reçoit un traitement par radiothérapie. Sécuriser, optimiser et améliorer cette technique thérapeutique est la mission de la plateforme DOSEO du CEA* inaugurée sur le plateau de Saclay en décembre.

Plateforme DOSEO © Laurence Godart

Plateforme DOSEO © Laurence Godart

4 millions de séances de radiothérapie sont effectuées tous les ans dans l’hexagone. Utilisant des rayonnements ionisants, ce procédé permet d’éliminer les cellules cancéreuses malignes mais présente aussi le risque d’endommager des cellules saines. Unique en Europe, la plateforme Doseo réunit des chercheurs, des industriels et des professionnels de santé pour diminuer les risques d’effets secondaires et accroître l’efficacité des soins. Réduire l’exposition aux rayonnements lors des 80 millions d’examens d’imagerie médicale réalisés annuellement dans notre pays est l’autre mission de ce pôle de recherche-développement de pointe. 

Cet espace de recherche exceptionnel de 2 400 m² réalisé avec la participation du Conseil départemental représente un investissement de 18 millions d’euros. Idéalement situé au cœur du campus de la future université Paris Saclay, DOSEO bénéficie de l’expertise en sciences et techniques nucléaires des équipes du CEA-List et de l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) installés à proximité.  

Améliorer les équipements et leur utilisation

470 appareils de traitement de radiothérapie sont actuellement en service dans l’hexagone. Pour fonctionner correctement et sans dangers, ces appareils de haute technologie doivent être contrôlés très régulièrement. Depuis 2000, les avancées technologiques constantes dans ce domaine nécessitent une surveillance de plus en plus pointue. Acteur de référence déjà chargé de l’étalonnage de tous les appareils de radiothérapie français, le CEA-List est en charge de la partie recherche-développement du projet Doseo. 

Son équipe perfectionne notamment les outils de simulation numérique des traitements par radiothérapie. En effet, plus ces données sont fidèles à la réalité, plus le traitement pourra être adapté aux caractéristiques anatomiques et à la pathologie propres à chaque patient. Concevoir de nouveaux détecteurs de rayonnement capables de mesurer avec encore plus de précision la quantité de rayonnement administrée lors du traitement est un autre axe de recherche majeur de Doseo. Des technologies utilisant un détecteur en diamant synthétique ou la fibre optique sont à l’étude. Dans le domaine de l’imagerie médicale, diminuer la puissance du rayonnement lors des examens (imagerie par rayons X, Tomographie par émission de positons) en maintenant la qualité des clichés est un autre défi pour les chercheurs de Doseo. 

Former les personnels de santé

Installé au centre CEA de Saclay, l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) est l’institut de formation de référence pour les professionnels de santé en médecine nucléaire depuis des décennies. C’est donc tout naturellement que celui-ci a été associé à la dimension formation du projet Doseo. Doté d’équipements de radiothérapie et d’imagerie représentatifs du parc français, Doseo permet aux utilisateurs professionnels et aux étudiants d’acquérir une expérience et un partage de compétences de premier plan. Le dialogue constant avec les industriels partenaires offre également l’opportunité de faire évoluer la technologie en fonction des besoins concrets du terrain. Le CEA est bien fidèle à son slogan : "De la recherche à l’industrie".

* Chiffres 2011

* Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives

En complément

Aussi sur le web

Le centre du CEA à Saclay

Dernières actus

Transports

Travaux pour le Tram 12 Express à Épinay-sur-Orge

Le chantier du Tram 12 Express se poursuit. Depuis le 6 août, quelques modifications de circulation sont à prévoir autour de la gare RER d’Épinay-sur-Orge et de la RD 257. En jeu, la construction d’un accès au parking de la gare depuis la route...

Travaux

RN 20 : des travaux pour améliorer les transports en commun

Le Département aménage le carrefour RN 20 – RD 133 à hauteur de La Ville du bois, Longpont-sur-Orge et Montlhéry. Ces travaux amélioreront la fluidité des bus avant l’insertion d’un site propre de transport en commun. Des difficultés de circulation...