Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
419 vues

Culture Sports Loisirs

Domaine départemental de Méréville

Propriété du Conseil général de l'Essonne depuis décembre 2000, le domaine de Méréville s'apprécie comme le dernier exemple de jardin pittoresque réalisé à la fin du XVIIIe siècle. Son acquisition relève d'une détermination politique ambitieuse et volontaire, de réhabilitation, d'aménagement et de valorisation du site.

Château de Méréville

Le Département entend ainsi participer à  la valorisation du patrimoine bâti et paysager en conduisant des actions d'information et de sensibilisation sur les parcs et jardins historiques de l'Essonne.

L'acquisition d'un domaine fort dégradé par les périodes d'abandon successives au cours des XIXe et XXe siècles, qui ont trouvé leur terme avec la tempête du 26 décembre 1999, a conduit le Conseil général de l'Essonne à  engager une première phase d'expertise et de définition des moyens nécessaires au sauvetage et à  la reconquête des jardins et du patrimoine architectural. Un comité d'experts a été constitué pour proposer un parti de réhabilitation et de valorisation du domaine, et définir un projet de développement patrimonial et touristique.

La réhabilitation du jardin historique est en effet un chantier considérable qui se place sur un horizon de dix à  quinze années. Elle nécessite au préalable la réalisation d'études historiques, archéologiques, hydrauliques et hydrologiques approfondies du site.

Dès 2003, le chantier d'urgence a été lancé : défrichage, recépage et dévitalisation des souches, curage des fossés et des rigoles, bâchage et mise hors d'eau des fabriques. Il s'est prolongé à  partir de 2005 par une phase de sécurisation des lieux en vue d'une ouverture progressive à  la visite. Pour ce faire, les allées ont été déblayées, les abords des fabriques nettoyés, le château étayé et le mur de clôture restauré.

C'est désormais dans une troisième campagne de travaux que s'engage le Département. Il s'agit de travailler à  la reconquête du domaine pour redonner toute leur lisibilité aux "tableaux de la nature" imaginés par François Bélanger et Hubert Robert : redécouverte des scènes paysagères, dégagement des perspectives et des points de vue. Seront également mis en place au cours de ces trois prochaines années les premiers chantiers d'insertion ainsi qu‘une campagne de fouilles programmées afin d'élargir la connaissance des diverses occupations du site.

Méréville se dévoilera donc au fil des années, au rythme de l'avancée des travaux. Le public pourra suivre les projets, les options de restauration et d'aménagement adoptées par le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre ainsi que l'avancement des travaux du parc au cours de chaque nouvelle saison – de Jardins secrets/Secrets de Jardins (juin) aux Dimanches d'octobre.

Calendrier rétrospectif des campagnes de travaux

L'ensemble des travaux se déroule avec le concours financier du ministère de la Culture et de la Communication et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d'Ile-de-France.

Plan - cliquer pour zoomer

1ère campagne 2003-2005

Travaux d'urgence et de sauvetage
Icône zoom Cliquer sur le plan pour zoomer

Plan du domaine - cliquez pour zoomer

2e campagne 2005-2008

Travaux de sécurisation pour une ouverture progressive du domaine au public
Icône zoom Cliquer sur le plan pour zoomer

Plan du domaine - cliquez pour zoomer

3e campagne 2008-2011

Travaux de reconquête du site et la redécouverte de scènes paysagères majeures
Icône zoom Cliquer sur le plan pour zoomer

4e campagne 2012-2017

Travaux de restauration des fabriques et du château et d'aménagement du parc

5e campagne 2018-2021

Réalisation des équipements culturels