En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
20 vues

Liens internet

Portraits exécutés par Lucien Duclair, agent de liaison sur la ligne de front et extraits de ses carnets à dessins en 1915. Archives départementales de l'Essonne - Fonds Moulin

 

Liens internet

Petit panorama des sites institutionnels, publics, mais aussi personnels et associatifs relatifs à la grande guerre. N’hésitez pas à nous signaler d’autres sites sur le sujet.

Institutions/organismes publics :

 

  • http://buclermont.hypotheses.org
    Afin de commémorer le centenaire de la guerre de 1914-1918, la Bibliothèque Clermont Université propose un éclairage vivant et critique sur la période à travers des billets thématiques, des commentaires de documents, des sélections de signets.

  • http://monumentsmorts.univ-lille3.fr
    Ce site présente un exemple de base de données proposant un inventaire exhaustif des monuments aux morts pour la France te la Belgique. Cette base de données ouverte à tous, est un outil de travail destinée à mener une recherche plus large sur une problématique émise par des historiens de la guerre. Cette recherche doit mener à « une histoire totale » du monument qu’il faut interroger comme un « révélateur » des sensibilités locales et des « identités des territoires ».

Entre 1914 et 1918, dix millions de personnes militaires et civiles, ont été capturées et détenues dans des camps de prisonniers dans le monde entier. À l'époque, les États en guerre ont envoyé de nombreuses listes de prisonniers au Comité International de la Croix-Rouge (CICR), qui, sur cette base, a réalisé des fiches individuelles. C'est ce fonds d'archives, que le CICR a mis en ligne lundi 4 août, sur le site « Prisonniers de la Première guerre mondiale - les archives du CICR ». Parmi ces innombrables fiches, restaurées et numérisées une par une par la Croix-Rouge au cours de l'année 2014, on trouve quelques célébrités, comme le général De Gaulle, alors capitaine, ou le chanteur Maurice Chevallier, qui fut soldat infirmier avant d'être blessé et capturé.

  • http://www.memorial.ivry94.fr/article.php?laref=1  
    Les archives municipales d'Ivry ont participé à la création du site "Mémorial d'Ivry" qui retrace le parcours des Ivryens partis au combat. Des ateliers et des expositions virtuelles complètent la base de données individuelles.

 

Sites personnels :

 

Sites d’associations locales :