Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Une nouvelle politique ambitieuse

Publié le : 06.07.2016, dernière mise à jour : 13.07.2016

Le Département vient d'adopter les grandes orientations de sa nouvelle politique culturelle. En apportant son soutien à la création, à l'éducation artistique et au patrimoine, celle-ci renforce le partenariat avec les collectivités et les acteurs culturels, tout en portant une attention particulière aux territoires ruraux du sud Essonne. 

Spectacle en plein air au Domaine départemental de Chamarande

Spectacle en plein air au Domaine départemental de Chamarande

Spectacle en plein air au Domaine départemental de Chamarande

Le Département animateur culturel de son territoire

Le Département est un acteur incontournable du développement culturel du territoire. Il anime ses équipements culturels structurants (domaine de Chamarande, Musée de la photographie, bibliothèque départementale, maison-atelier Foujita...), avec un souci constant d’ouverture de l’accès à la culture pour tous les habitants.

Il réaffirme aussi son rôle de conseil et d’expertise auprès des opérateurs locaux (collectivités, associations, etc.) pour stimuler l’activité artistique, culturelle et patrimoniale.

Par ailleurs, le Conseil départemental soutiendra les opérateurs locaux (collectivités, associations, équipes artistiques) via différents dispositifs d’intervention en fonctionnement et en investissement. Il entend notamment accompagner l’effort des collectivités en faveur du développement numérique des territoires ruraux (médiathèques, musées, etc.) et la restauration du petit patrimoine essonnien.

«L'objectif de notre politique est de favoriser l’accès à la culture, tout en renforçant le rôle du Département comme acteur incontournable du rayonnement de l’Essonne» précise Aurélie Gros, vice-présidente déléguée à la culture, au tourisme et à l’action extérieure.

Des projets départementaux ambitieux

Le Département ambitionne également la mise en place de nouvelles actions emblématiques contribuant à l’attractivité de notre territoire :

  • un festival de musiques actuelles dès 2017 à Chamarande en s’appuyant sur des opérateurs privés,
  • un nouveau projet, Photopolis, pour mettre en valeur les collections exceptionnelles du musée français de la photographie (900 000 images, 25 000 appareils et 35 000 documents),
  • la reconfiguration de la maison-atelier Foujita de Villiers-le-Bâcle pour renforcer son rayonnement culturel et touristique,
  • un fab-lab itinérant dans le sud Essonne pour sensibiliser aux usages et pratiques de la 3D et des nouvelles technologies innovantes,
  • la participation de l’Essonne au Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale (DEMOS) porté par la Philharmonie de Paris. Ce projet permet de développer la pratique de la musique classique dans les quartiers défavorisés et les milieux ruraux isolés.


Ces grandes orientations seront prochainement enrichies par plusieurs schémas spécifiques : schéma départemental des enseignements artistiques (SDEA), plan départemental de lecture publique, plan de préservation et de valorisation du patrimoine essonnien, plan d’éducation artistique et culturelle.

Dernières actus

Terroir

Le confiturier qui dépote!

Depuis mai 2017, Patrick Fouquet produit des confitures artisanales. En deux coups de cuillères à pot, cet Essonnien et néanmoins agent du Conseil départemental, a atteint les sommets en se voyant sacré champion du monde de confiture l’été dernier....

Spectacle

Ciné-concert au Plan

Rendez-vous mardi 27 novembre au Plan de Ris-Orangis pour une séance de cinéma hors du commun : "Les Triplettes de Belleville" en ciné-concert. Du swing, du jazz, un univers poétique et des dessins fantastiques. Le tout en live, récompensé par un...