Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Le confiturier qui dépote!

Publié le : 20.11.2018, dernière mise à jour : 23.11.2018

Depuis mai 2017, Patrick Fouquet produit des confitures artisanales. En deux coups de cuillères à pot, cet Essonnien et néanmoins agent du Conseil départemental, a atteint les sommets en se voyant sacré champion du monde de confiture l’été dernier. Malgré un prochain départ à la retraite, il pourrait bien débuter une deuxième carrière.

Patrick Fouquet est champion du monde de confiture©DR

 

Autodidacte au sommet

Il n’y a pas que les Bleus qui ont été sacrés champions du monde cet été. Patrick Fouquet, habitant d’Ollainville et agent du Département, a décroché le titre de champion du monde de confitures 2018 ! Sa recette de fraises, rhubarbe et vanille bourbon a séduit le jury de la catégorie "Insolite" des Confituriades d’Or, organisées en août à Beaupuy (47), devant 60 candidats venus des quatre coins de la France et du monde.

Depuis vingt ans, Patrick Fouquet est contrôleur travaux au Conseil départemental de l’Essonne, en charge de la construction et de l’entretien des routes du Sud Essonne. Autodidacte, ses recettes artisanales abricot-cassis ou poivrons rouges-piment ont longtemps été réservées à ses proches. Mais en 2017, à tout juste 60 ans, il se lance et adopte le statut d’auto-entrepreneur pour vendre sa production. Le réseau de producteurs locaux "La Ruche qui dit oui" de Breuillet, Igny et Étampes ou encore l’épicerie fine "Le nouveau délice" d'Arpajon lui font confiance. Il produit jusqu'à 5 000 pots de confiture dans l’année.

Projet de boutique

Ses secrets de fabrication : un choix judicieux de fruits auprès des maraîchers locaux, une pincée de créativité et du sucre avec modération. "La règle de nos grands-mères des 1 kg de sucre pour 1 kg de fruits n’est plus à l’ordre du jour", sourit le champion du monde, qui se base plutôt sur 700 g de sucre pour 1 kg de fruits.

La suite ? Dans un an, Patrick Fouquet sera à la retraite et quittera le Conseil départemental. Mais une seconde carrière l’attend déjà. "Depuis mon titre, les commandes ont été décuplées. J’espère ouvrir bientôt ma propre boutique", annonce l’Essonnien. À bon entendeur.

 

 

En complément

Aussi sur le web

http://maison-fouquet.fr

 

 

Dernières actus

Musée

Vidéo: envie de photo ?

La fin de l’hiver approche et alors que les journées rallongent, votre appareil photo, du coin de l’objectif, vous supplie de lui faire profiter de cette lumière quasi printanière. Vous seriez alors bien inspiré de faire un saut au musée français de...

Sports

Objectif JO

À 16 ans, Vincent Leroux passe 10 heures par semaine sur la Seine à bord de son aviron. Le Montgeronnais est affilié au club nautique de Draveil et a déjà décroché le titre de champion de France d’aviron en 2018. Un bon coup de rame qui pourrait bien...