En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Des histoires avec les corps

Publié le : 05.10.2016, dernière mise à jour : 27.02.2017

Penser une exposition, c’est réfléchir à un propos, construire un scénario et lui donner corps par des œuvres. À Chamarande, jusqu’au 31 décembre 2016, l’exposition Corps narratifs propose la démarche inverse. 

Alain Séchas, La Monitrice, 2004, collection du FDAC de l’Essonne 2004 © Droits réservés

Alain Séchas, La Monitrice, 2004, collection du FDAC de l’Essonne 2004 © Droits réservés

Mises en scène par Sébastien Wierinck, les œuvres du Fonds départemental d’art contemporain (FDAC) mettent ici en avant le rôle du corps comme créateur d’histoires à comprendre ou à inventer. "Le corps humain s’affirme comme porteur de fictions, fictions d’autant plus riches que les œuvres peuvent être interprétées de plusieurs façons, et que chacun en allant à leur rencontre va créer sa propre histoire, sa propre interprétation du rêve que l’artiste offre par sa création" analyse Aurélie Gros, Vice-présidente déléguée à la culture, au tourisme et à l'action extérieure. "En famille ou entre amis, laissez libre cours à votre imagination !"

L’importance du corps humain

La collection du FDAC de l’Essonne est constituée de 300 pièces qui captent et retranscrivent les évolutions de notre société. Des œuvres d’artistes français et internationaux datées de 1964 à nos jours prenant de multiples formes (peinture, dessin, photographies, installations…). Elles s’attachent aux problématiques du paysage ou des transformations territoriales et forment des ensembles thématiques autour du sport, de la musique et bien d’autres. Après quinze ans d’acquisitions, un nouvel ensemble se dessine sans toutefois avoir fait l’objet d’une ligne artistique. C’est celui du corps humain, de sa représentation à son évocation, de sa symbolique à son mouvement. Toute l’histoire de l’art – depuis les Vénus préhistoriques jusqu’aux transformations d’Orlan en passant par l’Olympia de Manet -, montre d’ailleurs combien le corps humain est un sujet essentiel. Corps narratif en est une expression.

Informations pratiques
Jusqu’au 31 décembre 2016 au château de Chamarande
> 18 septembre – 30 septembre : mercredi, 14h-18h / samedi et dimanche, 13h-18h
> 1er octobre – 31 décembre : mercredi 14h-17h / samedi et dimanche, 13h-17h

En complément

Aussi sur le web

Plus d'informations sur l'exposition sur le site du Domaine départemental de Chamarande

Dernières actus

Festival

Au Download avec les Teacup Monster

Les trois essonniens de Teacup Monster ont été sélectionnés par Le Plan dans le cadre du Download Project pour ouvrir la troisième journée du festival. Une première fois sur une scène de cette importance pour le trio rock qui vient de sortir un...

Portrait

Adrien Renaudin, roi de l’asphalte

Adrien Renaudin a commencé le karting à l’âge de sept ans, sur la piste de kart indoor de Wissous. Douze ans plus tard, il caracole en tête des classements et a notamment remporté la première course du championnat d’Europe 2018 en mai dernier....