En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Châteaux d'Evry

Publié le : 26.02.2014, dernière mise à jour : 17.11.2016

A côté de la ville nouvelle, l’agglomération évryenne garde un centre ancien méconnu abritant les souvenirs de grands personnages. Parmi eux, la marquise de Montespan, le financier Aguado, le musicien Rossini ou le général San Martin ont marqué ce village qui comptait moins de mille habitants jusque dans les années 50. 

Château du Petit Bourg à Evry au XVIIe siècle

Château du Petit Bourg à Evry au XVIIe siècle

S’éloigner de la cour

Lorsque l’on se promène dans les environs de la gare d’Evry – Val de Seine, l’ambiance est aux petits pavillons de meulières avec jardins. Qui pourrait s’imaginer que ce charmant coin de banlieue a abrité plusieurs demeures princières au cours des siècles ? Idéalement situé à proximité d’un axe très fréquenté reliant la capitale à Fontainebleau via Melun, ce site était aussi proche de la forêt de Sénart réputée pour ses chasses royales. Avant la révolution, ce modeste village sur les bords de Seine a servi de pied-à-terre pour les grands de ce monde. Châteaux de Petit et Grand Bourg, du Mousseau, Beauvoir, Bataille, Tourelles, Neubourg, Grange Feu Louis, aux XVIIIe et XIXe siècles, de nombreux nobles et industriels font des rives essonniennes de la Seine, leurs terres d’élection.

Le château de Petit Bourg

A l’actuel emplacement d’un lotissement des années, 50 rue Fragonard se dressait le célèbre château de Petit Bourg. Après sa disgrâce de la cour, la Montespan, maîtresse du Roi Soleil se fait construire cette demeure avec un splendide panorama sur les coteaux boisés de Sénart. De l’immense parc subsiste notamment l’actuel parc Georges Pompidou. Jardins dessinés par l’architecte du souverain Mansart, sculptures et décorations somptueuses, ce château de Petit Bourg a fait l’admiration des visiteurs jusqu’à sa destruction en 1944 sous l’occupation allemande. Le Duc de Rohan, fils de la favorite, fait entièrement reconstruire le palais au début du XVIIIe siècle. Célèbre pour sa galerie ornée de portraits de souverains célèbres, le nouvel écrin accueille des hôtes de marque comme le Tsar de Russie Pierre le Grand ou Louis XV. Au XIXe siècle, le financier Alexandre Marie Aguado réside dans ce chef d’oeuvre d’architecture.

Un maire venu de loin

Aguado, ce nom n’évoque plus qu’un quartier pour les Evryéens d’aujourd’hui. Il se réfère pourtant à l’un des plus célèbres maires de la capitale essonnienne. Cet Espagnol, né en 1785 dans une famille de riches commerçants, combat les armées de Napoléon avant de rallier le camp français. Sa fortune faite dans l’export de vin de Xérès en France, il fonde une banque. La réalisation d’un emprunt européen en faveur de la monarchie espagnole le consacrera définitivement comme un personnage incontournable de la finance de l’époque. Cet enrichissement controversé lui permet d’acquérir la propriété de Petit Bourg. Appréciant plus que tout la quiétude et la beauté d’un domaine de plusieurs dizaines d’hectares s’étendant jusqu’au fleuve, le richissisme Evryéen y accueille ses amis célèbres comme le compositeur Rossini ou le général San Martin, libérateur de l’Argentine. Elu maire de la commune en 1831, il reconstruit la mairie devenue aujourd’hui une école et érige un pont. Furieux de voir l’arrivée du chemin de fer couper en deux son domaine, il quitte la commune en 1840. Le train marque durablement l’histoire d’Evry. Dans les années 1880, les établissements Decauville, principal employeur de la commune, produisent du matériel ferroviaire pour le monde entier mais c’est une autre histoire…

En complément

Aussi sur essonne.fr

Histoire de l'Essonne

Dernières actus

Sorties

À la découverte de la verrerie d’art de Soisy-sur-École

C'est une matière qui se travaille à plus de mille degrés et fait rêver à tous les âges. À la tête de la verrerie d’art de Soisy-sur-École, Frédéric Allary façonne le verre avec passion. Son travail touche le grand public comme les professionnels....

Rugby

L’Essonne terre de rugby

Le Département et la Fédération française de rugby ont signé en novembre 2017 une nouvelle convention réaffirmant leur coopération pour la période 2017-2020. Celle-ci s’appuie sur une forte mutualisation des moyens humains et matériels pour faire de...