Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Anomal, une nouvelle exposition à Chamarande !

Publié le : 28.01.2020, dernière mise à jour : 28.01.2020

Sculpteur travaillant le bois, le bronze ou le fer, l’inspiration de Quentin Garel se cristallise sur le thème du bestiaire. L’artiste a baptisé son exposition Anomal, "qui présente un caractère d’irrégularité, qui sort de l’ordinaire". Elle est à découvrir jusqu’au 29 mars 2020 au Domaine départemental de Chamarande.

Anomal est à découvrir jusqu’au 29 mars 2020 au Domaine départemental de Chamarande ©Quentin Garel

Cet hiver, Quentin Garel inaugure le cycle des expositions du Domaine départemental de Chamarande avec ses créations bestiaires et hybrides. Anomal, animal, anormal, du grec anômalos, inégal. En botanique, anomal qualifie une espèce inclassable, comme l’est le travail de Quentin Garel. "Anomal" est par définition une exposition hors du commun à découvrir dès à présent dans les salles du château.

Irrégulier et traditionnel

Quentin Garel façonne le bois, le bronze et la fonte de fer, apportant délicatesse et originalité dans les textures ainsi que la démesure dans les dimensions monumentales de ses pièces. Il suscite la surprise par les changements d’échelle de certaines de ses sculptures : un crâne de chat pesant 80 kilogrammes, un crâne de flamand rose mesurant plus de 4 mètres ou encore une vertèbre aux mensurations hors norme surgissant de terre ! Tantôt réaliste, tantôt fantastique, la tête de l’animal domestique peut aussi devenir emblématique, comme une parodie du trophée de chasse. En effet, Quentin Garel n’hésite pas à nous surprendre. Sa pratique artistique est pourtant empreinte de tradition, dans laquelle le travail de la main apparaît dans toute sa virtuosité et sa poésie.

L’exposition monographique Anomal se déploie dans l’ensemble des salles du château de Chamarande et à ses abords. Après une grande exposition en 2016 au Museum national d’Histoire naturelle et une rétrospective en Normandie en 2019, Quentin Garel se concentre sur la présentation d’une quarantaine de pièces. Toutes sont monumentales, majestueuses, ou plus intimes, produites pour la majorité ces cinq dernières années autour de la figure de l’animal. Ces créations sont à découvrir jusqu’au 29 mars 2020.

En complément

Aussi sur essonne.fr

http://chamarande.essonne.fr/

Dernières actus

Chamarande

Avec le Département, sortez chez vous !

Prenez de la hauteur depuis chez vous ! En cette période de confinement, notre nouvelle série de vidéo offre une fenêtre sur l’Essonne à votre esprit. Pour ce premier épisode, (re)découvrez un site patrimonial et culturel phare du territoire, le...

Covid19

Confinés mais cultivés grâce aux bibliothèques numériques du Département

Pendant la période de confinement, le Département contribue à l’enrichissement culturel des Essonniens. Il a ainsi élargi l’accès à BiblioSud, la bibliothèque numérique proposée par la Médiathèque départementale de l'Essonne au sud du territoire, et...