Livrets d'expositions et journées d'étude

Retrouvez dans cette page les livrets d'exposition et les actes des journées d'études organisées par les archives départementales.

Livrets d'exposition

 

Considérée parfois comme un art mineur, l'aquarelle se distingue de la peinture à  l'huile par sa fluidité, mais aussi par sa difficulté d'exécution qui ne tolère aucune erreur. Près d'une vingtaine de peintres aquarellistes, plus ou moins célèbres, ont parcouru l'Essonne au cours des trois derniers siècles. 


Dernier propriétaire privé du château de Chamarande, Augusto Mione, opposant au régime fascisme, quitte son Italie natale au début des années 1920 et se lance dans le bâtiment et les travaux publics en France. Il crée son entreprise, la Construction moderne française, société coopérative de production en 1936, qui participe au chantier de la Cité Radieuse à  Marseille.

En 1823, une variante du football au de sud de l'Angleterre dans la ville de Rugby, "le football rugby". Ce sport d'origine scolaire et aristocratique arrive en France, au Havre en 1872 en touchant d'abord les régions du nord avant de s'implanter dans le sud ouest. L'Essonne n'est pas traditionnellement une terre d'ovalie mais l'implantation du Centre national de rugby sur le domaine historique de Bellejame la place au centre du rugby français.

Le rugby en Essonne débute en 1903 à  Corbeil-Essonnes. Le rugby se développe timidement dans l'entre-deux-guerres dans des associations sportives à  Montgeron, Palaiseau... Les années 1960 marquent véritablement l'essor du rugby en Essonne avec la création d'une quinzaine de clubs.  Le rugby féminin apparaît fin 1979 grâce à  l'essonnienne Wanda Noury, qui contribue à  son intégration dans la Fédération française de rugby.

L'Essonne est aujourd'hui encore le premier producteur français de cresson avec Méréville pour capitale. À partir de la deuxième moitié du XIXe siècle, il est cultivé dans des cressonnières artificielles au sud du département, dans la vallée de l'Essonne. Le métier de cressonniers est raconté au travers de témoignages.

Nombreux sont les métiers liés à  la forêt au XVIIIe siècle. Plusieurs participent de la chaîne de production du bois utilisé dans l'habitat : en amont les bûcherons, scieurs de long et transporteurs ; en aval, les menuisiers et charpentiers. Tous apprennent le métier, solidement encadrés par le système d'apprentissage ou de compagnonnage.

Auguste Perret, figure de l'architecture contemporaine, a choisi d'utiliser le béton et ses nouvelles opportunités techniques pour mieux révéler la structure des bâtiments. Sa renommée lui a valu d'enseigner dans l'Atelier du Palais du bois, à  l'Ecole spéciale d'architecture et enfin à  l'Ecole nationale des beaux arts.  Ses élèves  (André le Donné, Pierre-Edouart Lambert, Guy Lagneau) ont laissé en Essonne quelques réalisations diversement influencées par leur maître.

En complément