En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Présentation

À Chamarande, la Direction des archives et du patrimoine mobilier collecte, conserve, communique à  tous les archives du département et veille à  la sauvegarde et valorisation du patrimoine mobilier essonnien.

Aquarelle du château de Chamarande (1885).- 3Fi/107.
Aquarelle du château de Chamarande (1885).- 3Fi/107.


D'où viennent les archives ?

Les Archives départementales accueillent prioritairement les archives publiques produites par les services de l'Etat implantés dans le département, les services du Conseil départemental et des autres collectivités territoriales (communes), ou les officiers publics (notaires).

Elles peuvent conserver des fonds d'archives privées (particuliers, entreprises, associations), si ceux-ci intéressent l'histoire du département et présentent un intérêt pour la recherche historique.

Les Archives de l'Essonne ont également été chargées de conserver, quoique plus tardivement que les autres services départementaux créés en 1796, les archives confisquées aux congrégations religieuses ou aux émigrés à  la Révolution. Ainsi, elles conservent des documents sur plus de neuf siècles, du XIIe au XXIe siècle.

Par définition, les archives sont "tous les documents quelle que soient leur date, leur forme ou leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale, ou par tout organisme public ou privé dans l'exercice de leur activité" (loi n°2008-696 du 15 juillet 2008 relative aux archives).

Des archives de la Seine-et-Oise aux archives de l'Essonne

En 1964, le département de la Seine-et-Oise est partagé et donne naissance aux départements des Yvelines, du Val-d'Oise et de l'Essonne. Les archives concernant l'Essonne demeurent tout d'abord à  Versailles, siège des Archives de l'ancienne Seine-et-Oise.

En 1968, un directeur des Archives départementales est nommé en Essonne. Les premières archives du jeune département sont alors conservées dans un pavillon aménagé dans l'urgence à  Corbeil, local qui est bientôt délaissé en 1971 au profit des espaces laissés vacants par la Préfecture, désormais installée à  Evry. Les Archives départementales emploient alors 9 personnes et gèrent 2 km linéaires d'archives. En 1975, ces locaux s'accroissent d'un local situé à  Etiolles.

La plupart des fonds anciens conservés à  Versailles sont peu à  peu remis aux Archives de l'Essonne, par une opération de dévolution. Par ailleurs, achats et dons enrichissent les collections.

Face à  la saturation des locaux, plusieurs projets sont étudiés dès les années 1970 pour trouver un nouvel emplacement. Il est décidé en 1994 de déménager les Archives dans les communs du château de Chamarande.

Un château pour les archives

De 1968, année de leur création, à  1998, les Archives ont été installées à  Corbeil. Le projet de déménager les Archives dans les communs du château de Chamarande est né du constat de l'inadéquation du bâtiment existant à  Corbeil pour faire face à  leurs missions essentielles (accueil des fonds d'archives et du public, valorisation des fonds) et du souhait de donner une nouvelle dimension scientifique et culturelle au Domaine de Chamarande.

L'installation des magasins en sous-sol, imposée par l'impossibilité de construire un bâtiment moderne dans le périmètre du monument historique qu'est le château, a entraîné des contraintes techniques colossales, et nécessité la création d'un vide d'air : les huit niveaux des magasins sont donc enserrés dans une paroi moulée qui laisse courir entre elle et les magasins une galerie assurant le vide d'air, sorte de zone tampon protégeant les espaces de stockage de l'humidité ambiante du sol.

La création d'une salle de lecture, d'une salle de conférence, d'un hall d'exposition et de bureaux ont entraîné une vaste restructuration des niveaux émergés du bâtiment, mais toujours dans le respect des contraintes liées à  la nature de monument historique.

>> Voir l'historique des travaux en images [pdf]
>> La "Porte des écritures", une œuvre contemporaine créée pour les Archives [pdf]

En chiffres

• 10 000 documents consultés, 1000 lecteurs, 1800 élèves reçus, 1000 m d'archives traitées chaque année.
• 16 000 m d'archives conservées 8 niveaux de stockage souterrains 900 ans de lecture (le document le plus ancien date du début du XIIe siècle).

En complément

  • Direction des archives et du patrimoine mobilier de l'Essonne
    38, Rue du Commandant Arnoux - 91730 Chamarande
    Tél. : 01 69 27 14 14 - Fax : 01 60 82 32 12
    Courriel : archi91(at)cd-essonne.fr 

PLAQUETTES DE PRÉSENTATION


PLUS D'INFORMATIONS SELON VOTRE PROFIL


Réservation d'un appareil de lecture pour la consultation de microfilms et d'archives numérisées : archi91(at)cd-essonne.fr  

Réservation d'un appareil pour la consultation d'archives audiovisuelles à Monsieur Yves Morelle : ymorelle(at)cd-essonne.fr 

Informations pratiques

Les Archives de l'Essonne sont situées sur le domaine départemental de Chamarande, dans les bâtiments accolés au château.

Entrée, charpente du hall et salle de lecture des Archives départementales. © Montage L. Porcher.
Entrée, charpente du hall et salle de lecture des Archives départementales. © Montage L. Porcher.

L'inscription est gratuite sur présentation d'une carte nationale d'identité (ou passeport, permis de conduire) et d'un justificatif de domicile (quittance de loyer ou facture de téléphone, gaz ou électricité). Elle permet d'accéder en salle de lecture pour consulter les archives.

Salle de lecture

La salle de lecture est ouverte : lundi, mardi, mercredi et vendredi. 
Du 1er février au 31 octobre inclus de 9h à 17h45. Du 1er novembre au 31 janvier inclus de 9h à 16h45.
Un samedi par mois de 9h à 16h45, sans interruption : 7 janvier 2017, 4 février et 11 mars 2017.


Fermetures :

  • Tous les jeudis.
  • Du 24 décembre au 1er janvier inclus.
  • Jours fériés.
  • En cas de fermeture du Domaine départemental pour cause d'intempérie, le service des archives est fermé au public. (Téléphone du Domaine : 01 60 82 26 57)

 

ATTENTION
LA SALLE DE LECTURE SERA FERMÉE (POUR TRAVAUX)
DU 12 au 16 JUIN INCLUS

 

L'accès à la salle de lecture n'est autorisé qu'aux personnes munies d'une carte de lecteur, donnée lors de l'inscription. L'inscription implique le respect du règlement de la salle de lecture.

La salle de lecture dispose de 32 places assises, 10 postes informatiques et des lecteurs de microfilms.


Modalités de consultation

Aucun document ne peut être prêté à  l'extérieur. La consultation se fait sur place. Les ouvrages et autres documents disponibles en salle de lecture sont en accès libre.

Les autres documents sont présentés sur demande (bulletin à  remplir à  votre arrivée en salle de lecture) : chaque lecteur peut consulter jusqu'à  10 références (ou cotes) par demi-journée.

Pour obtenir communication d'un document, il faut que le document soit communicable en vertu des lois en vigueur, mais aussi que son état matériel le permette (tous les détails dans le règlement de la salle de lecture).

Pour la consultation de microfilms, d'archives numérisées, il est fortement conseillé de réserver un appareil de lecture par archi91(at)cd-essonne.fr ou 01 69 27 14 14. 

Pour la consultation d'archives audiovisuelles, il est obligatoire de réserver par ymorelle(at)cd-essonne.fr  ou 01 69 27 14 14.

Recherche

Le personnel des Archives ne peut effectuer les recherches à la place des lecteurs mais les oriente dans les fonds susceptibles de les intéresser. Vous pouvez consulter la rubrique "Conseils pour la recherche" pour mieux connaître les fonds disponibles et préparer votre recherche.

Portrait et lettre autographe de Juliette Adam (1910).- 1J/292. © Montage L. Porcher.
Portrait et lettre autographe de Juliette Adam (1910).- 1J/292. © Montage L. Porcher.

Généalogie

La généalogie consiste à  rechercher les actes de baptême ou de naissance, mariage et décès de ses ancêtres pour établir sa filiation, sous forme d'arbre généalogique.

Des prêts entre services d'archives permettent de visionner les actes microfilmés ou numérisés d'autres départements, sans avoir à  se déplacer.

Les relevés d'actes et les tables décennales font gagner du temps, en permettant des recherches par nom de famille.
>> Relevés d'actes [pdf]
>> Tables décennales [pdf]

Les associations de généalogie et d'histoire vous orientent et vous aident dans vos recherches.

Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Consulter l'état civil numérisé jusqu'en 1902.

Prêt interarchives
Le prêt interarchives permet de faire venir aux Archives de l'Essonne les microfilms ou cd-rom des actes des autres départements. Il convient de réserver son appareil de lecture au préalable (01 69 27 14 14).
>> Microfilms : démarche de prêt et consultation de registres paroissiaux et d'état civil en provenance d'autres départements [pdf]
>> Microfilms : demande de prêt [pdf]


Prouver ses droits

La conservation des archives est organisée pour les intérêts de la recherche historique mais également pour les besoins et la justification des droits des personnes physiques ou morales, publiques.

Vous trouverez ci-dessous les principaux types de documents pouvant servir aux recherches administratives. Attention, les recherches peuvent parfois être longues et complexes, ces informations ne sont données qu'à  titre indicatif et ne sont pas exhaustives.
>> Prouver ses droits [pdf]