Présentation de la Conservation des antiquités et objets d'art

La Conservation des antiquités et objets d'art (CAOA) est rattachée aux Archives départementales depuis mars 1969. Sa direction est assurée en Essonne par le directeur des Archives départementales. La CAOA comprend aussi un conservateur délégué et un photographe.

La CAOA est chargée :

  • d'inventorier les objets mobiliers en procédant à  des inventaires in situ appelés récolements (code du patrimoine, article L. 622-8), qui permettent un constat d'état général et une programmation des opérations de restauration, conservation préventive ou mise en valeur à  entreprendre.

  • de protéger juridiquement les objets : cette protection concerne tous les types d'objets : à  usage civil ou religieux, objets d'art, scientifiques ou techniques. Elle consiste à  identifier les objets dont la conservation présente un intérêt public au point de vue de l'histoire, de l'art, de la science ou de la technique (code du patrimoine, articles L. 622-1 à  23), et qui mériteraient donc soit un classement - intérêt majeur- soit une inscription au titre des monuments historiques intérêt suffisant.

    Cette protection est proposée, après recherches documentaires effectuées par la CAOA, en commission départementale des objets mobiliers (puis validée, pour les demandes de classement, en Commission supérieure des monuments historiques) ; après accord des autorités administratives concernées, elle fait l'objet d'un arrêté de classement ou d'inscription.

  • d'aider à  la conservation et restauration des objets : la restauration des objets classés relève également de la compétence de la conservation régionale des monuments historiques, qui intervient soit directement, soit à  la demande du CAOA après récolement. Pour les objets inscrits ou non protégés, la CAOA propose des opérations et donne son avis technique en cas de demande de subvention.


Un peu d'histoire

Les conservations des antiquités et objets d'art (CAOA) créées en 1908 sont nées de la loi de séparation des Églises et de l'État (1905), afin de procéder à  l'inventaire des objets conservés dans les édifices religieux.

La CAOA est une mission d'État et constitue une partie intégrante des services de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), elle-même unité déconcentrée du ministère de la Culture.

Les conservateurs des antiquités et objets d'art apportent leur collaboration à  la Conservation régionale des monuments historiques (CRMH), et assurent de ce fait la liaison entre le l'Inspecteur régional des monuments historiques (IMH) et les autorités locales et préfectorales. L'inspecteur des monuments historiques assure le contrôle scientifique et technique sur les missions confiées aux CAOA.

Pour en savoir plus : chronologie [pdf]

En complément

DOCUMENTS


CONTACT