Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
258 vues

Cadre de vie

Risques majeurs

Les risques majeurs sont des événements d'une gravité élevée provoqués par des situations extrêmement rares qu'elles soient du fait de l'homme ou non.

On distingue trois catégories de risques majeurs :

 

 

 

Le département de l'Essonne est concerné par l'ensemble de ces risques.

Outre les risques industriels dus à  la présence de certaines entreprises sur le territoire, l'Essonne avec le CEA de Saclay (Commissariat à  l'Energie Atomique), dispose d'une installation nucléaire qui nécessite un dispositif de surveillance et d'information accru. Ce rôle est tenu par la Commission locale d'information(CLI) qui informe les riverains de l'activité et des risques de cette installation.

Autre catégorie de risque majeur, le risque inondation. En effet, notre département, avec ses nombreux cours d'eau dont la Seine et l'Essonne, peut être amené à  en subir. Le Conseil général a donc décidé de mettre à  disposition de tous les Essonniens la cartographie de l'ensemble des zones ayant connu des inondations et propose de nombreux conseils pour prévenir ce genre d'aléas.

 

L'information préventive

Il revient aux services préfectoraux d'établir un diagnostic sous la forme d'un Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM). Ce document recense les communes à  risques et constitue un porter à  connaissance transmis aux maires. Sur le département de l'Essonne, le DDRM réactualisé est disponible à  l'adresse suivante : Le DDRM -Site de la Préfecture de l'Essonne.

Sur la base de ce document, le maire doit informer la population des risques majeurs présents sur le territoire communal par l'élaboration d'un Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRiM). Une obligation d'information existe aussi pour un acheteur ou un locataire de tout bien immobilier implanté dans une zone à  risque identifiée par le Préfet.

Le secours et la sauvegarde des personnes et des biens

Carte des communes devant disposer d'un Plan Communal de Sauvegarde Lorsqu'un événement majeur survient, la responsabilité des secours aux personnes est confiée au Préfet, aux services du SDIS, de police, de gendarmerie et du Samu dans le cadre d'un plan de secours préfectoral (Plan ORSEC, plan rouge, Plan Particulier d'Intervention...).

La Sécurité Civile est l'affaire de tous et il revient au maire de mettre en oeuvre des mesures de sauvegarde de la population (hébergement, ravitaillement, information, ...) dans le cadre d'un Plan Communal de Sauvegarde (PCS) si un risque majeur est clairement identifié sur son territoire par un document préfectoral.

Le Conseil général soutient les communes dans leur démarche d'information préventive à  la population sur les risques et principalement sur le risque inondation. Des subventions sont aussi accordées pour aider à  la mise en place des Plans Communaux de Sauvegarde permettant aux services municipaux de prévoir une organisation d'urgence en cas d'événement majeur.

Voir la fiche du guide des aides aux collectivités sur les PCS

Sur le département de l'Essonne, 56 communes sont concernées par l'élaboration de ce plan (PCS).