En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
4 vues

Cadre de vie

La biomasse

La biomasse, c'est l'ensemble de la matière organique du vivant, c'est-à-dire d’origine animale ou végétale. La biomasse végétale est intéressante à utiliser pour la valorisation énergétique, car lors de leur croissance les végétaux absorbent du CO2.

Copeaux de bois

Le CO2 est stocké dans la plante. C’est pourquoi on parle de puit de carbone (forêt et océan). En brûlant, ou lors de la décomposition, le dioxyde de carbone (CO2) qui a été capté est relâché dans l’atmosphère. Ce gaz est ensuite absorbé par d’autres végétaux en pleine croissance. C’est pour cela que l’on considère que, si la gestion végétale est bien faite (autant de source brûlée qu’en pleine croissance), le bilan des émissions est nul.

La biomasse est historiquement la première source d’énergie utilisée par l’homme pour se chauffer et cuire ses aliments. Le bois n’est pas le seul représentant de la biomasse énergie on peut également citer le biogaz et les agrocarburants.

Le bois sous toutes ses formes

Bûches, plaquettes (bois déchiqueté) ou encore granulés sont les formes les plus courantes du bois énergie. L’utilisation des bûches dans une cheminée peut être largement optimisée. Un foyer ouvert permet de diffuser au mieux 50% du pouvoir calorifique du bois, alors qu’un insert peut valoriser jusqu’à 75% de la chaleur.

Les granulés et le bois déchiqueté sont des combustibles adaptés pour un rendement optimum avec un pourcentage d’humidité faible. Ces combustibles sont utilisés dans des chaudières dont le rendement est similaire à une chaudière classique (gaz ou fioul à condensation).

Avant d’adopter une solution de chauffage au bois, il faut vous assurer que vous disposez en sous sols ou en extérieur de la place nécessaire au stockage (environ 10 m3). Des aides peuvent vous être accordées pour vos travaux, mais des conditions sont souvent à remplir, notamment sur la qualité du matériel (Norme Française ou label de qualité Flamme Verte). Il est aussi conseillé de faire réaliser la prestation par un installateur certifié Quali’BOIS. Pour plus d’informations, rapprochez vous de votre Espace Info Énergie.

La biomasse présente dans nos usages du quotidien

Sans forcément le savoir, nos voitures roulent en partie grâce à la biomasse. Les biocarburants sont introduits dans les carburants classiques sans différence notable, et sans nécessiter de réglages moteur. Les essences sans plomb sont composées au maximum de 10% d’éthanol (E10). Tandis que certaines voitures essence sont conçues pour rouler avec 85% d’éthanol (E85), elles sont souvent appelées véhicules flex fuel. Le diesel, quand à lui, peut contenir jusqu’à 7% (B7) de biodiesel (mélange d’huile végétale avec un alcool).

Le biogaz issu de la fermentation des déchets organiques (déchets verts, station d’épuration, ...) peut être récupéré pour créer de l’électricité ou alimenter des réseaux de chaleur. Ce biogaz sera, dans certains cas, injecté dans le réseau de gaz naturel domestique et participera ainsi au chauffage de nos maisons et à la cuisson des aliments.