En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
13 vues

Cadre de vie

L'éco-conduite

Encourager les citoyens, les entreprises et les administrations à conduire de manière plus responsable est essentiel pour réduire la production de dioxyde de carbone, le principal gaz à effet de serre. La France s’est fixée comme objectif de réduire de 20% d’ici à 2020 ses émissions de gaz à effet de serre liées aux transports, il devient urgent de faire évoluer nos modes de déplacements et de changer nos comportements.

Voiture sur une route

Qu'est-ce que l’éco-conduite ?

L’éco-conduite est un comportement de conduite plus responsable permettant de réduire ses dépenses de carburant d’environ 15% (soit plusieurs centaines d’euros d’économie par mois) et d’entretien du véhicule. Le risque d’accident est réduit de 10 à 15% en moyenne. L’éco-conduite est un exemple d’action concrète, rapide et efficace, à la portée de tous les conducteurs. Elle peut s’acquérir facilement par exemple avec des stages de formation. Elle s’intègre parfaitement dans une démarche plus globale de développement durable.

Quelques conseils

• Vérifiez la pression des pneus : moins les pneus sont gonflés, plus la consommation est élevée. Une pression de 1,5 bar au lieu de 2,5 bars entraîne par exemple une surconsommation de carburant de 6% !

• Les premiers kilomètres, roulez à vitesse modérée en début de parcours : c’est à moteur froid que la pollution est la plus importante. Le moteur arrive à température normale après cinq kilomètres seulement.

• Passez les vitesses au bon moment :
- pour un moteur essence, passez rapidement au rapport supérieur entre 2 000 et 2 500 tours/mn du régime moteur ;
- pour un moteur diesel, ce changement se situe à 2 000 tours/mn en moyenne.

• Anticipez la circulation afin d’éviter les freinages brusques et inutiles : utilisez au maximum le frein moteur.

• Soyez patient, même si vous êtes pressé : la patience et la tolérance sont des marques de professionnalisme et de civisme. Roulez en douceur.

• Lors des arrêts, ne laissez jamais le moteur tourner inutilement : un moteur à l’arrêt consomme entre 0,5 et 1 litre à l’heure. Coupez le moteur à partir d’un arrêt de 30 secondes, cela permet une économie significative tout en préservant le dispositif de démarrage.

• Contrôlez au moins une fois par mois :
- les niveaux d’huile "moteur", de liquide de freins et de liquide lave-glace ;
- le bon fonctionnement de l’éclairage.

Mais aussi

Les transports collectifs