En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
166 vues

Cadre de vie

Déplacements

Les déplacements dans le département ont augmenté de 25% depuis 30 ans. La mobilité est une préoccupation croissante des Essonniens, amenée à fortement évoluer dans les années à venir. La politique des déplacements se retrouve ainsi au cœur du développement durable et doit répondre conjointement à des enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Illustration du projet Tzen

Concilier les impératifs du développement, de la cohésion urbaine et sociale ainsi que la préservation de l'environnement représente pour le Conseil départemental de l'Essonne, un enjeu prioritaire où la question des déplacements occupe une place centrale.

Les transports en commun

L'organisation des transports en Île-de-France relève du Syndicat des Transports d'Île-de-France (STIF). Toutefois, le Département participe activement à l'émergence de nouveaux projets de transport en commun, à la réalisation de projets innovants, à l'amélioration des transports existants, y compris ferroviaires.

Le département intervient en effet à la fois comme financeur de nombreux projets (Tram Train Massy-Evry, tramway Villejuif/Athis-Mons/Juvisy, pôle de Massy, Tzen 1 Sénart / Corbeil, TZen 4 – ligne 402, site propre bus Massy – Saint Quentin en Yvelines) et parfois en tant que maître d’ouvrage total ou partiel (site propre bus Massy - Polytechnique, réaménagement du pôle intermodal de Juvisy-sur-Orge). Il s’inscrit également dans les réflexions prospectives et opérationnelles relatives au territoire essonnien dans l’objectif de mieux prendre en compte les besoins des usagers essonniens et d’augmenter le niveau d’offre et de qualité des transports en commun en général.
Il s'attache aussi à mettre en œuvre des moyens de déplacements performants pour les personnes à besoins spécifiques, tel que PAM 91, transport collectif au bénéfice des personnes handicapées, ou le soutien au transport à la demande en zone rurale.

Ayant reçu délégation du STIF depuis juillet 2010, le Département est désormais compétent pour l'organisation du transport scolaire de quelques 19.000 élèves (circuits spéciaux) et le transport adapté d'environ 1.400 élèves et étudiants handicapés.

Le réseau routier

Pas de transports performants sans un réseau capable de les accueillir dans de bonnes conditions.

L'intervention du Département s'inscrit dans le cadre de grands schémas, outils de référence et de pilotage définissant les stratégies à mettre en œuvre pour une meilleure lisibilité de l'action départementale (schéma départemental des déplacements, schéma directeur de la voirie départementale, schéma directeur départemental des circulations douces, …).

En partenariat avec les professionnels de la route, le Département s'attache également à développer une démarche route durable; par la mise en œuvre de procédés technologiques moins polluants, à réduire les nuisances, à rendre les routes plus sûres par des aménagements de sécurité là où ils sont nécessaires.

Il accompagne ces actions d'une sensibilisation à la sécurité routière tant pour ses propres agents en mettant en œuvre un Plan de déplacements des agents que pour le grand public via son soutien au Plan départemental d'actions de sécurité routière mené en partenariat avec l'État.

Se déplacer autrement

Si le réseau routier reste le support incontournable de nombreux déplacements individuels, le Département est fortement engagé en faveur de la mobilité alternative : mobilité douce (vélo, déplacements à pied) dans le cadre de son Schéma des circulations douces, utilisation moins individuelle de la voiture en créant un site internet départemental de covoiturage, incitation des entreprises à mettre en place un plan de déplacements d'entreprise.