La vigilance sanitaire

Le Conseil départemental de l'Essonne est chargé d'élaborer une veille des risques sanitaires liés aux maladies transmissibles par les animaux. Dans le cadre de cette vigilance, vous trouverez dans cette rubrique une présentation succincte des principales maladies, ainsi que les étapes de prévention. 

Deux types de maladies peuvent être distingués : les maladies transmissibles par les animaux à l'homme que l’on nomme zoonoses (telles que l'échinococcose ou la maladie de Lyme), et les maladies transmissibles entre animaux que l’on nomme épizooties (telles que la fièvre aphteuse ou encore la chytridiomycose).

Le premier effort de lutte contre ces maladies est la prévention. C'est le rôle du Conseil départemental de l'Essonne. Il participe également aux travaux de recherche sur la prévention de ces maladies en lien avec le Laboratoire régional de suivi de la faune sauvage (LRSFS) et l'Entente interdépartementale de lutte contre la rage et autres zoonoses (ERZ).

En Essonne, les principales maladies transmissibles à l’Homme par les animaux, ou zoonoses, sont rares, mais peuvent présenter une sévérité importante.

L'échinococcose

Il s'agit d'une maladie généralement contractée en mangeant des baies trouvées au niveau du sol, ayant été en contact d'excréments de renard. Ce risque traduit l’importance de bien laver les fruits sauvages avant leur consommation. La maladie provoque une sévère hépatite tumorale nécessitant un traitement à vie. Six nouveaux cas de renards contaminés ont été trouvés en Essonne en 2015.
 

 

La rage

C'est une maladie très grave contractée par morsure (chiens, mais aussi bovins, chauves-souris…). Portant atteinte au système nerveux, la rage est mortelle, mais elle peut être évitée par la vaccination. Un cas de rage a été mis en évidence en 2008 (Seine-et-Marne). La France dispose d’un statut de "pays indemne de rage" depuis 2010 selon l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE).


La leptospirose

Il s'agit d'une maladie transmise par les rongeurs en zone humide. Présentant des symptômes grippaux, elle porte atteinte aux reins et au foie. De nombreux cas sont diagnostiqués chaque année en Ile-de-France. Il est recommandé aux personnes travaillant dans ces milieux de se faire vacciner.


La maladie de Lyme

Elle est transmise par de acariens, les tiques. Elle peut provoquer des polyarthrites, erythrème chronique et neuropathies. Il n’existe pas de statistiques permettant d’évaluer le nombre de personnes atteintes en Essonne. Généralement, une zone circulaire blanche autour de la piqûre permet de rendre compte rapidement de la présence de la maladie chez l’homme. Le traitement se fait par la prise d’antibiotiques adaptés. Autrefois sous-diagnostiquée, elle est désormais bien reconnue par le corps médical.


La grippe aviaire, ou Influenza

Celle-ci est transmise par les oiseaux. Elle provoque des symptômes grippaux, des conjonctivites, ou encore des pneumonies. Jusqu’à présent, il n’y jamais eu de cas connu de grippe aviaire en Essonne.


Par ailleurs, les maladies transmissibles entre animaux, ou épizooties, sont peu fréquentes en Essonne. Néanmoins, on peut noter la présence de la myxomatose qui touche de façon cyclique le lapin de garenne. De plus, les moutons sont susceptibles de contracter la fièvre catarrhalle ovine. Mais la vaccination obligatoire des animaux a quasiment éliminé la maladie pour laquelle un seul cas a été recensé en 2009 sur le territoire essonnien.