Recenser et protéger la faune

Que vous soyez naturaliste confirmé ou non, vous pouvez contribuer à la connaissance et la préservation de la biodiversité en Essonne. Différents programmes existent et vous sont présentés en détail. N'hésitez pas à vous rapprocher de la direction de l'environnement du Conseil départemental pour plus d'information.

Recenser les oiseaux 

Ces informations sont importantes : elles permettent au Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles de mieux gérer cette vaste zone humide et d’en protéger l'avifaune remarquable.

Si vous souhaitez participer à ce suivi, vous pouvez noter vos observations dans les classeurs mis à disposition dans les observatoires des marais de Misery et Fontenay-le-Vicomte, ou les faire parvenir à l’adresse suivante : espaces-naturels-sensibles(at)cd-essonne.fr

Vous recevrez alors le rapport annuel de synthèse intégrant l’ensemble des données récoltées par les promeneurs, les associations et le personnel du Conservatoire.


Inventorier la nature au jardin 

Les sciences participatives (aussi appelées "sciences citoyennes") sont des programmes de recherche associant des scientifiques et des amateurs volontaires.
Développées depuis une dizaine d’années dans le domaine de l’écologie, elles s’appuient sur des non-professionnels qui contribuent par leurs observations aux avancées en matière de connaissance et d'inventaires.

Elles sont aussi un moyen pour les citoyens de retrouver ou conserver le contact avec la nature, tout en contribuant à la restaurer et la protéger.
>> Pour en savoir plus et participer : http://vigienature.mnhn.fr


Sauvages de ma rue

Ce projet de science participative du Muséum national d'histoire naturelle permet aux citadins de reconnaître et recenser les plantes sauvages qui poussent au coin de leur rue. Les villes concentrent en effet une nature tout à fait particulière et intéressante sur laquelle les chercheurs ont besoin d’informations. Même sans connaissance particulière en botanique, vous pouvez contribuer à cette opération. 

Les informations que vous aurez récoltées compléteront les bases de données du Muséum national d’histoire naturelle. Elles permettront de faire avancer la connaissance sur la qualité et l’intérêt de la biodiversité urbaine...
>> Pour en savoir plus et participer : http://sauvagesdemarue.mnhn.fr


Le suivi photographique des insectes pollinisateurs (SPIPOLL)

Projet de science participative, le suivi photographique des insectes pollinisateurs (SPIPOLL) a pour but d'obtenir des données sur les insectes pollinisateurs et floricoles en mesurant les variations de leurs populations, sur l'ensemble de la France métropolitaine. Grâce à un protocole simple et attrayant, reposant sur des photographies d'insectes en train de butiner, le SPIPOLL est ouvert à toutes et à tous. Une clé d’identification en ligne vous est même proposée !

Ce projet de sciences participatives est également une initiative du Muséum national d'histoire naturelle avec lequel le Conseil départemental œuvre régulièrement.
>> Pour en savoir plus et participer : www.spipoll.org


Observatoire des bourdons

Les bourdons sont, comme les autres espèces pollinisatrices, sensibles aux perturbations que subissent les espaces naturels. Leurs effectifs semblent en déclin dans plusieurs pays.

Afin de mieux comprendre ce groupe, un site Internet leur est dédié depuis 2008. Plus de 400 bénévoles sont mobilisés pour réaliser des observations dans toute la France...
>> Pour en savoir plus et participer : www.observatoire-des-bourdons.fr


Sauver un oiseau blessé

Que faire si vous trouvez un oiseau blessé ?

>> Pour en savoir plus, visitez la page de la LPO "secourir un oiseau blessé"

Centre de soins situé à proximité
  • CHEVÊCHE 77
    Responsable : Monsieur Etienne BREHIER - Tél : 06 88 69 66 11
    Tél du centre : 01 60 62 70 51
    Centres de soins, 1 bis rue des Ecoles, 77378 PRINGY ou 17 rue du Maréchal Gallieni, 77217 GRISY-SUINES

  • ÉCOLE VÉTERINAIRE de MAISONS-ALFORT
    Responsable : Dr COURREAU - Tél : 01 43 96 70 20 ou 06 08 68 37 58
    Centre de Sauvegarde, Ecole Nationale Vétérinaire, 7 Avenue du Général De Gaulle
    94704 MAISONS-ALFORT CEDEX

  • ESPACE RAMBOUILLET – "La forêt des aigles"
    Tél : 01 34 84 00 47 ou 01 34 94 95 02
    Adresse : Route du Coin du bois, 78120 SONCHAMP


Recenser les "poteaux pièges" à oiseaux

Les poteaux téléphoniques, métalliques et creux peuvent être des pièges mortels pour certaines espèces d'oiseaux lorsque leur sommet n'est pas obstrué.

S'y aventurant à la recherche de nourriture ou d’un lieu de nidification, l’avifaune ne peut ressortir de ces "puits" : ceux-ci sont en effet trop étroits pour que les oiseaux puissent y déployer leurs ailes et leurs parois trop lisses pour s’y agripper. Les animaux s’enfoncent toujours plus dans le poteau et mettent plusieurs jours à mourir. Ce sont ainsi des milliers d’oiseaux, dont beaucoup d’espèces protégées, qui disparaissent chaque année.

Ces pièges mortels peuvent être neutralisés simplement par l’obturation de l’orifice sommital. Le Conseil départemental a décidé de s’impliquer dans cette opération. Il relaiera les informations recueillies par les Essonniens auprès des gestionnaires de réseaux de lignes aériennes.

Si vous observez un poteau dont le sommet n’est pas obturé, vous pouvez adresser les informations suivantes au Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles :


Une fiche est téléchargeable ci-joint pour vous aider à identifier ces "poteaux pièges". En cas de doute, vous pouvez prendre une photo et la transmettre au Conservatoire.

Vous serez tenu informé par le Conservatoire des suites données aux informations transmises.
>> Fiche recensement poteaux pièges

 

Participez à l'enquête sur les animaux et la circulation routière

La circulation routière représente une cause de mortalité importante pour de nombreuses espèces animales, notamment du fait des collisions. Les accidents de voiture impliquant des animaux sauvages (le sanglier par exemple) peuvent également avoir des conséquences dramatiques pour l’homme.

Le Conseil départemental établit depuis 2009 un recensement des animaux victimes de la circulation routière sur les routes dont il a la responsabilité. Les observations peuvent être réalisées par les agents départementaux mais aussi par les usagers.

Les objectifs de ce recensement sont multiples :


Si vous observez un animal écrasé le long d’une route départementale, vous pouvez adresser les informations suivantes au Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles :


Un livret est téléchargeable ci-joint pour vous aider à identifier l’animal. En cas de doute, vous pouvez prendre une photo et la transmettre au Conservatoire.

>> Télécharger le livret des animaux victimes des infrastructures et fiche d’observation

Cas des oiseaux bagués

Si vous trouvez un oiseau mort : vérifiez qu’il ne soit pas bagué à une patte. Dans le cas contraire, notez le numéro et récupérez la bague pour la faire parvenir au Département de l'Essonne.
Les informations recueillies sont à transmettre à : espaces-naturels-sensibles(at)cd-essonne.fr