Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Trier, c’est recycler !

Publié le : 29.10.2019, dernière mise à jour : 29.10.2019

Engagé depuis de nombreuses années dans une politique zéro déchet, le Département soutient les ressourceries et les initiatives en faveur du recyclage, à l’instar de la neuvième "fête de la récup" du Siom* de la Vallée de Chevreuse. Retour sur l’édition du 13 octobre dernier à Villejust dont le moteur était : faire du déchet une ressource.

A la fête de la récup de Villejust, le déchet devient une ressource©A.Harnichard

Comment transformer des chutes de tissus en sacs à vrac, des étuis CD en mini-serres et de la vaisselle usagée en mangeoires à oiseaux ? Ce dimanche 13 octobre, la 9ème "fête de la récup" du Siom* de la Vallée de Chevreuse était le lieu idéal pour s’initier au recyclage et "Agir éco-circulaire". L’idée : faire du déchet une ressource, comme c’est l’engagement du syndicat créé il y a 60 ans et honoré, ce jour-là, d’une Marianne d’Or du Développement durable.

À côté du traditionnel vide-grenier, des visites guidées de l’Unité de Valorisation Énergétique et du réseau de chaleur mais aussi des jeux et plusieurs activités. Parmi les nouveautés, l’opération vélo énergie solidaire pour convertir les wattheures générés en dons au profit de la fondation La Voix de l’Enfant. Mais aussi, un atelier créatif à base de petits déchets métalliques (canettes, capsules…) et un coin couture avec conseils en customisation et confection d’étuis de portable à partir de vêtements défraîchis. Franc succès également pour le stand de réparation gratuite d’équipements électroménager et de matériels hi-fi. "En cas de panne, on est tenté de racheter du neuf, alors qu’une petite soudure ou une pièce de rechange peut souvent résoudre le problème", confie Sylvain, son grille-pain à nouveau fonctionnel sous le bras.


Ludique, écologique, économique

Autre animation très appréciée : l’atelier de réalisation de tawashis, des éponges en chaussettes usagées. "C’est sympa ! On donne une seconde vie aux objets au lieu de les jeter" sourit Martin, 9 ans. Même enthousiasme chez Florence, une mère de famille venue fabriquer une pierre d’argile pour l’entretien naturel de sa maison. "Je me suis aussi renseignée sur le dentifrice et le shampoing solides à faire soi-même ! C’est ludique, écologique et économique ! Et j’ai découvert comment remplacer l’eau de javel par du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc."

Une belle opération de promotion sur la préservation de l’environnement saluée par le Département, engagé de longue date dans une politique "No Déchets", et le soutien de nombreuses ressourceries.


*Syndicat intercommunal des ordures ménagères.

Dernières actus

Développement durable

Action pour la planète, c’est parti !

Associations, établissements scolaires, citoyens...participez au prix Action pour la planète ! Ce rendez-vous annuel du Département récompense la créativité des Essonniens en matière de développement durable : consommation responsable, préservation...

Terre d'Avenirs

La future ferme agro écologique de la Base 217

Voitures électriques, drones, char à voile, festivals et, aujourd'hui, l'agriculture bio s'installe sur l’ex BA 217. 75 hectares sont recyclés pour un projet agro-écologique de grande envergure : élevage, céréales et maraîchage.  Focus sur une...