Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Tous vigilants face au moustique tigre

Publié le : 04.06.2019, dernière mise à jour : 17.07.2019

L'été est là. Vous profitez de soirées en plein air...et les moustiques aussi, dont peut-être quelques spécimens tigrés. Pas d'inquiétude cependant, le Département et l'Agence régionale de santé déploient le plan national anti-dissémination du moustique tigre en Essonne. Voici quelques conseils pour le reconnaître et lutter contre son implantation.

Moustique tigre©wikimediacommons-J.Gathany-CDC

 

Le moustique tigre en Île-de-France

Après le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine au cours des quatre dernières années, le moustique tigre colonise de manière irréversible l’Essonne (aux côtés de Paris, de la Seine-et-Marne et de la Seine-Saint-Denis). Six communes du territoire avaient fait l’objet de signalements en 2018 et 33 sont désormais sous surveillance avec la mise en place de pièges pondoirs.

La présence du moustique tigre en Île-de-France s’explique par ses importants mouvements de personnes et les deux plateformes aéroportuaires majeures qu’elle abrite. Il existe donc un risque de mise en contact avec des voyageurs provenant de zones où les virus portés par le moustique tigre sont habituellement présents.

Pas de panique cependant. Bien qu’il puisse être vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya ou le zika, sa piqûre est bénigne dans la plupart des cas.

Comment le reconnaître ?

Aedes Albopictus (le nom scientifique du moustique tigre) est reconnaissable aux rayures noires et blanches qu’il présente sur son corps et ses pattes. Ses ailes en revanche, sont totalement noires et sans tâches. Sa taille est généralement inférieure à celle du moustique commun et son allure est pataude (il est facile à écraser en vol). Il établit le plus souvent ses quartiers en milieu urbain, dans de petites réserves d’eaux stagnantes (soucoupes de pot de fleurs, pneus usagés, jouets d’enfants dans les jardins, coquilles d’escargot vides…).

Vigilance et prévention

Fort de ces informations, tout citoyen peut être acteur de la surveillance du moustique tigre. Une plateforme de signalement citoyen a été mise en place par l’Agence régionale de santé avec les moyens à disposition pour lutter contre l’implantation de l'insecte.

Des mesures de prévention peuvent également être adoptées afin de lutter contre sa prolifération, notamment en supprimant les lieux de ponte :

  • Éliminer les endroits où l’eau peut stagner.
  • Changer l’eau des plantes et des fleurs chaque semaine.
  • Couvrir les réservoirs d’eau.
  • Vider les récipients contenant de l’eau.
  • Vérifier le bon écoulement des gouttières

En cas de piqûre par un moustique tigre

Dernières actus

Environnement

L’Essonne se jette à l’eau

Le 15 juillet, une ambiance de plage régnera sur les bords de Seine à Corbeil-Essonnes. Le Département, la commune de Corbeil-Essonnes et le Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement de l’Essonne donnent en effet rendez-vous aux...

Environnement

Diaporama : l’Essonne est entrée dans l’été

1001 lumières ont éclairé le Domaine départemental de Montauger ce samedi 22 juin à l’occasion du solstice d’été. Cet événement familial et convivial a offert au public ateliers, animations musicales et spectacles qui ont ravi petits et grands. La...