Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Prime Eco-logis 91 : de nouvelles mesures pour relancer l’activité économique locale

Publié le : 20.05.2020, dernière mise à jour : 20.05.2020

Plus d’un an après son lancement, la Prime éco-logis 91 est un succès. Cette aide sans condition de ressources permet aux Essonniens d’effectuer des travaux de rénovation de leur résidence principale. La crise liée au Covid conduit le Département à inclure davantage de bénéficiaires afin de relancer la filière bâtiment et travaux publics.

Les nouvelles mesures pour relancer l’activité économique locale

"A l’heure du déconfinement et de la reprise des activités des entreprises, le Département veut relancer la dynamique dans le bâtiment et les travaux publics. La prime éco-logis 91 constitue un moyen concret de soutenir la filière, touchée de plein fouet par la crise du Covid 19 et le ralentissement des activités." explique e François Durovray, Président du Conseil départemental.

C’est pourquoi, la Prime éco-logis 91, jusqu’à présent réservée aux propriétaires d’un logement et aux syndicats de copropriété, a été élargie à d’autres occupants d’un logement (associés de sociétés civiles immobilières, usufruitiers...), à l’exception des locataires et des propriétaires bailleurs. De nouveaux types de travaux sont par ailleurs pris en charge par la prime éco-logis 91 : remplacement des portes d’entrée et volets isolants, installation de puits canadiens ou provençaux, récupération des eaux pluviales.... Par ailleurs, la durée de réalisation des travaux est allongée à 24 mois et des acomptes peuvent être versés aux syndicats de copropriétaires.

Autre mesure de taille, les bénéficiaires ont la possibilité de déposer une demande de PEL 91 complémentaire à celle déjà demandée jusqu’au 31 décembre 2021. Attention cependant, le montant cumulé des deux primes ne devra pas excéder 1800 euros hors bonus.

Enfin, deux nouveaux bonus ont été créés dans le cadre de la PEL 91, en complément plus du bonus écologique de 500 euros déjà en vigueur. Un premier permettant aux ménages ayant des revenus modestes et très modestes de bénéficier d’un bonus "précarité énergétique" de 500 à 1 000 euros. Un second appelé "suppression du fioul", d’un montant de 500 €, accompagne les propriétaires souhaitant remplacer leur chaudière fioul par un autre système de chauffage (gaz, pompe à chaleur, solaire ou bois. L’ensemble porte le montant maximal de la PEL 91 à 3 800 euros.

Un coup de pouce bienvenu

Philippe Deneubourg, retraité à Montgeron est un heureux bénéficiaire de la Prime éco-logis "Nous voulions changer notre vieille chaudière au fuel depuis quelque temps. Dans la chaufferie, il y avait des odeurs de mazout, impossible d’y sécher du linge. À chaque fois que nous faisions remplir la cuve, le camion bloquait toute la rue. Un tel investissement coûte cher. Nous nous sommes lancés quand nous avons constaté que nous étions éligibles à la Prime éco-logis 91.", explique le bénéficiaire. Les travaux ont été réalisés l’été dernier. Un important chantier qui a duré une semaine. Dès septembre, le Département a effectué le remboursement à hauteur de 1 800 euros. "Le site primeecologis91.fr est convivial et les démarches faciles. Nous sommes très satisfaits de l’installation effectuée par les établissements Espaglière de Draveil et de notre nouvelle chaudière plus compacte, moins polluante et plus simple à régler. Nous devrions économiser 20% sur notre facture tout en participant à la protection de l'environnement."

En complément

Aussi sur essonne.fr

primeecologis91.fr

Dernières actus

Mobilité

Pour vos déplacements, le Département facilite l’aménagement de pistes cyclables temporaires

Pour répondre aux enjeux des mobilités post-confinement, le Département souhaite encourager la pratique du vélo. Aussi, il propose d'accompagner les communes et intercommunalités volontaires dans la réflexion et la mise en place d'aménagements...

Agriculture

Un drive bio à la ferme des Sueurs

Depuis le début du confinement, Eloïse Le grand, jeune agricultrice de 29 ans, a aménagé un drive bio dans la cour de sa ferme des Sueurs. Un concept qui rencontre un vif succès entre Sermaise et le Val-Saint-Germain. Elle a accepté de nous raconter...