En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Plateau de Saclay : la RD 36 se transforme

Publié le : 01.02.2017, dernière mise à jour : 27.02.2017

La RD 36 est un axe routier primordial pour le développement du plateau de Saclay. Le Département investit plus de 27 millions d’euros dans son réaménagement à Saclay et Villiers-le-Bâcle. Une enquête publique invite chacun à se prononcer sur le projet avant le début des travaux.

Le bus 91.06 direction Christ de Saclay © DR

Le bus 91.06 direction Christ de Saclay © DR

Sur le plateau de Saclay, la montée en puissance d’un cluster scientifique d’envergure mondiale et les aménagements du territoire Paris-Saclay entraineront une augmentation du trafic routier. Pour anticiper le phénomène, le Conseil départemental engage un programme de réaménagement de la route départementale 36 (RD36) reliant Palaiseau au pôle d’activité de Saint-Quentin-en-Yvelines, via le rond-point du Christ de Saclay. 

2,8 km de travaux autour du Christ de Saclay

C’est autour de ce dernier - point sensible du trafic essonnien où convergent trois routes départementales et la RN118 - que débutera la première phase du programme. Intitulée "Place du Christ élargie", elle comprend l’aménagement de trois sections de la RD36 entre le poste EDF de Villiers-le-Bâcle et la rue de la Martinière à Saclay : poste EDF - Christ de Saclay (ouest - 1,8 km), Christ de Saclay, Christ de Saclay – rue de la Martinière (est - 1 km).

À l’ouest du rond-point, le Département transformera le tronçon existant de la route en site propre pour transports en commun. Il sera remplacé par un nouvel axe 2x2 voies et complété par une piste cyclable. Un souterrain verra par ailleurs le jour sous le Christ de Saclay pour fluidifier le trafic de la RD36 (lire "Renaissance pour le Christ de Saclay"). Enfin, la partie orientale de la route sera maintenue en 2x1 voie et doublée d’un axe de circulation douce. L’ensemble sera intégré à l’environnement et compatible avec les futurs aménagements de la ligne 18 du Grand Paris Express. 

Enquête publique et "Loi sur l’Eau"

Toutefois, en tant que maître d’ouvrage, le Conseil départemental est tenu de lancer une enquête publique avant le début des travaux. L’opération permettra d’obtenir l’autorisation "Loi sur l’eau" prévue par le code de l’environnement.

En effet, avec l’évolution des pratiques agricoles, l’urbanisation grandissante, l’imperméabilisation de ses sols et leur nature, le plateau de Saclay est sensible aux inondations. Ses cours d’eau et son réseau historique de rigoles peinent à drainer les fortes précipitations. Le Conseil départemental a donc tenu compte de ces données dans l’élaboration du projet et veillé à ne pas rejeter directement les eaux de ruissellement de chaussée dans le milieu naturel.

Chacun est donc invité à donner son avis sur ces aménagements à travers l’enquête publique ouverte en mairie de Saclay du 13 mars au 21 avril prochain.

 

En complément

Aussi sur le web

www.saclay.fr

 

Dernières actus

Patrimoine naturel

L'Essonne à pied

C'est l'été et vous n'avez pas envie de rester enfermés chez vous. Et si vous en profitiez pour découvrir l'Essonne à pied ? Le Département a aménagé de nombreux circuits de randonnées avec des niveaux de difficultés variables. Il y en a forcément un...

Eau

Quand l'ozone rend l'eau potable

En décembre dernier, sur les bords de l’Essonne, l’usine de production d’eau potable d’Itteville inaugurait un atelier de production d’ozone flambant neuf. L’outil assainit l’eau captée dans la nappe phréatique et la rivière toutes proches avant...